Tout sur le Jolla C, un smartphone sous Sailfish OS

Jolla vient de dévoiler une nouvelle initiative consacrée à la promotion de Sailfish OS, une initiative sobrement baptisée Sailfish Community Device Program. Histoire de marquer le coup, la compagnie a profité de l’occasion pour lever le voile sur un nouveau terminal et plus précisément sur un smartphone positionné sur l’entrée de gamme : le Jolla C. Il était impossible de ne pas en parler.

Le marché de la mobilité a pas mal évolué ces dernières années. Si Nokia a régné en maître sur le secteur pendant pas mal de temps, l’entreprise a rapidement cédé du terrain face à Google et à Apple.

Jolla C

Le Jolla C rappelle beaucoup les premiers Nokia.

Elle a donc fini par se détourner de sa propre plateforme pour produire des terminaux sous Windows Phone, sous la responsabilité de Stephen Elop, un ancien cadre de Microsoft.

Jolla a été fondé par des anciens de Nokia

Cette décision n’a évidemment pas été du goût de tous les employés de la firme et certains d’entre eux ont alors décidé de démissionner pour monter leur propre entreprise afin de continuer à travailler sur leurs projets.

C’est ainsi que Jolla a vu le jour.

Plutôt que de repartir d’une feuille blanche, les fondateurs de la société ont choisi de s’appuyer sur MeeGo et Mer pour développer leur plateforme et Sailfish a fini par naître de la fusion de ces deux produits. La première version du système s’accompagnait d’ailleurs d’un terminal et ils avaient aussi lancé une tablette quelques années plus tard.

Comme indiqué un peu plus haut, Jolla a levé le voile au début de la semaine sur une nouvelle initiative ou, plutôt, sur un nouveau programme. En marge, elle a aussi présenté un terminal positionné sur l’entrée de gamme, le Jolla C.

L’appareil en question ne brille pas par ses caractéristiques mais cela n’a rien de surprenant car il sera proposé à 169 € en Finlande.

Un appareil proposé sous la barre des 170 €

Il embarque un écran HD de 5 pouces capable d’afficher du 1 280 x 720 avec un Snapdragon 212 composé de quatre coeurs cadencés à 1,3 GHz, des coeurs couplés à 2 Go de mémoire vive.

L’espace de stockage atteint les 16 Go mais il sera possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD (32 Go max). En marge, on a aussi un capteur de 8 millions de pixels équipé d’un autofocus et d’un flash LED avec une caméra frontale de 2 millions de pixels, la 4G, le WiFi 802.11 b/g/N, le Bluetooth 4.1 et un GPS, sans oublier une batterie de 2 500 mAh pour couronner le tout.

Pour le moment, le téléphone se destine uniquement au marché finlandais mais il sera peut être possible d’en profiter dans le reste de l’Europe dans un avenir proche. En attendant, le Jolla C a aussi droit à de jolies lignes et il faut avouer qu’il n’est pas déplaisant à regarder.