Tout sur le LG G4s

LG vient de lever le voile sur un nouveau téléphone positionné sur le milieu de gamme, un téléphone qui se pose davantage comme une déclinaison du dernier porte-étendard de la marque : le LG G4s. Et s’il hérite globalement des mêmes lignes, sa fiche technique est malheureusement loin de tenir la comparaison.

Esthétiquement parlant, le téléphone est plutôt joli à regarder et on retrouve exactement la même ergonomie que celle du G4. Tous les boutons physiques sont donc ramenés à l’arrière de l’appareil, en enfilade sous le module photo.

LG G4s

Le LG G4s n’aura pas grand chose à envier au G4, du moins esthétiquement parlant.

LG a aussi fait le choix de conserver l’autofocus laser de son dernier flagship et c’est évidemment une très bonne nouvelle pour tous ceux qui prennent beaucoup de photos avec leur smartphone.

Des finitions soignées et une fiche technique honnête pour le LG G4s

Pour les matériaux, le constructeur a opté pour une coque en plastique relativement proche de celle du modèle original. Le LG G4s se déclinera d’ailleurs en trois coloris différents : blanc, noir et brun.

Les finitions semblent soignées mais il faudra attendre d’avoir le téléphone en main pour en avoir le coeur net.

Sur le plan technique, on retrouve un écran de 5,2 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, et donc du 1920×1080. Il sera légèrement incurvé, comme celui du G4.

Sous le capot, un processeur Snapdragon 615 couplé à 1,5 Go de mémoire vive. L’espace de stockage atteindra les 8 Go mais il sera possible de l’étendre par le biais du port micro SD embarqué.

La partie photo n’est pas en reste et elle s’appuie sur un capteur principal offrant une définition de 8 millions de pixels ou de 13 millions de pixels en Amérique du Sud, et sur une caméra frontale de 5 millions de pixels. Le WiFi répond tout naturellement à l’appel, de même pour le Bluetooth et la 4G.

La batterie offre pour sa part une capacité de 2 300 mAh et elle sera… amovible.

Le LG G4s arrivera chez nous avant la fin du mois et il en ira de même pour nos amis allemands et brésiliens qui pourront en profiter à la même date. Ensuite, le terminal sortira au Canada, en Turquie, en Russie, en Inde et dans plusieurs autres pays dans les semaines qui viennent.

Comme à son habitude, le constructeur n’a pas évoqué de prix de vente. En ce qui me concerne, j’espère sincèrement qu’il sera fixé sous la barre des 300 euros. Plus d’infos ici.

Mots-clés lglg g4s