Tout sur le Meizu M3X

Meizu a présenté un nouveau téléphone haut de gamme ce matin, mais il ne s’est pas arrêté là et il a aussi levé le voile sur un second téléphone un peu moins puissant, le Meizu M3X.

Esthétiquement parlant, le terminal rappelle inévitablement le Honor 8. Comme lui, il est effectivement pourvu d’un boîtier en verre finalement travaillé. Boîtier se déclinant lui aussi en plusieurs coloris différents. En plus du traditionnel blanc, son constructeur a ainsi choisi de le décliner en bleu et en or.

Meizu M3X : image 1

Le Meizu M3X rappelle beaucoup le Honor 8.

L’ergonomie va droit à l’essentiel. Les principaux boutons de l’appareil sont tous placés sur la tranche droite. Les boutons du volume sont assez haut sur la tranche et ils surplombent ainsi le bouton de mise sous tension.

Meizu M3X : du verre et du métal

Le bouton d’accueil placé sous l’écran abrite l’inévitable lecteur d’empreintes digitales, doté de la technologie mTouch 2.1. Meizu évoque une identification en 0,2 seconde sur Alipay et WeChat. Comme la plupart des téléphones à l’heure actuelle, le M3X est aussi équipé d’un port USB Type-C. La prise casque répond pour sa part toujours à l’appel.

La fiche technique de l’appareil réserve de bonnes surprises.

L’écran, pour commencer, atteint les 5,5 pouces et il est capable d’afficher du 1920 x 1080 avec un contraste en 1500:1. Léger bémol en revanche, Meizu a opté pour une dalle de type LCD et pas pour de l’AMOLED.

Derrière, l’appareil est animé par un MediaTek Helio P20 composé de huit cœurs cadencés à 2,3 GHz. Il est associé à un GPU Mali T880 et à 3 ou 4 Go de RAM suivant les modèles. Le stockage dépendra lui aussi de la version choisie : la moins chère aura droit à 32 Go de mémoire interne, la plus chère à 64 Go.

Une fiche technique honnête et un prix de vente attractif

La partie photo s’appuie sur un capteur IMX386 de 12 millions de pixels surmonté d’une optique constituée de six pièces, une optique ouvrant à f/2.0. Le téléphone sera capable de filmer en 4K. La caméra frontale atteint pour sa part les 5 millions de pixels, avec la même ouverture.

Le téléphone est compatible 4G, mais Meizu n’a pas encore publié la liste des bandes supportées. Le WiFi 802.11 ac (2,4 + 5 GHz) est aussi de la partie, de même pour le Bluetooth 4.1 LE et pour le GPS. Là dessus, on trouve aussi une batterie de 3 200 mAh compatible avec le chargement rapide.

Attendu pour le 8 décembre, le M3X sera proposé à 1 699 yuans pour la version de base et 1 999 yuans pour la version la plus musclée, ce qui correspond à 323 ou 273 €. Pour le moment, nous ne savons pas si le constructeur envisage un lancement européen.

Meizu M3X : image 2

Mots-clés meizumeizu m3x