Tout sur le Pixel et le Pixel XL

Google a tenu une grande conférence de presse en fin d’après-midi afin de lever le voile sur ses dernières nouveautés. La firme n’a pas fait les choses à moitié et elle a ainsi enchaîné les annonces à un rythme soutenu. Deux smartphones figuraient dans la liste, le Pixel et le Pixel XL. Voici ce qu’il fallait en retenir.

Les Pixel ne sont pas de simples téléphones. Ils marquent aussi la fin d’une époque. Après des années de bons et loyaux services, le géant américain a en effet choisi de mettre un terme définitif aux Nexus.

Pixel : image 1

Le Pixel en blanc.

Ces deux terminaux marquent donc d’une nouvelle ère et Google a beaucoup insisté là dessus durant sa conférence.

Design & Ergonomie

Le Pixel et le Pixel XL se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Ils ont effectivement droit aux mêmes matériaux, aux mêmes lignes et aux mêmes finitions.

La seule chose qui les distingue véritablement l’un de l’autre, ce sont leurs dimensions. Le second vient en effet se positionner sur le segment des phablettes et il est donc plus imposant que le modèle standard.

En attendant, les Pixel ne passent clairement pas inaperçus et il suffira d’un simple coup d’œil aux images illustrant cet article pour s’en rendre compte. Si leurs lignes rappellent assez celles du HTC 10, ils sont effectivement pourvus d’une coque mélangeant le verre au métal.

Google et HTC ont ainsi fait le choix d’intégrer le module photo, le flash et le lecteur d’empreintes digitales à une plaque en verre trempé recouvrant un tiers du dos de l’appareil. Le résultat ne sera sans doute pas du goût de tous, mais ces appareils ont au moins le mérite de ne pas ressembler à leurs concurrents.

Et leur façade, alors ? Elle laisse franchement à désirer. Là, HTC a opté pour une simple plaque en verre. Elle est assez passe-partout, mais le vrai problème vient des bordures entourant la dalle.

Elles manquent cruellement de finesse et le pire dans l’histoire c’est que les Pixel ne comportent aucun bouton en façade.

À la rigueur, sur des téléphones moyen ou bas de gamme, on aurait pu comprendre, mais ce n’est pas le cas des Pixel. Eux, ils viennent se positionner sur le haut du panier et ils sont en plus proposés à un tarif très élevé. Une telle erreur est tout simplement impardonnable, du moins de mon point de vue.

Pas grand-chose à dire de l’ergonomie. HTC a fait le choix de rassembler tous les boutons des téléphones sur leur flanc droit, les uns sous les autres. La prise casque répond toujours à l’appel et elle est située sur la tranche supérieure, soit à l’exacte opposée du connecteur USB Type-C.

Cela ne devrait pas vous surprendre, mais les Pixels se déclinent en trois coloris différents, et plus précisément en Very Silver, en Quite Black et en Really Blue.

Fiches Techniques

Le Pixel et le Pixel XL partagent une bonne partie de leur fiche technique.

Ils sont en effet propulsés par un Snapdragon 821 composé de quatre cœurs répartis en deux clusters. Ils sont identiques à ceux du 820, mais ils atteignent une fréquence un peu plus élevée et cela se traduit par une amélioration de leurs performances de l’ordre de 10 %.

Ces cœurs sont couplés à un GPU Adreno 530 et à 4 Go de mémoire vive. Une configuration plutôt solide, donc.

L’espace de stockage dépend du modèle choisi. Il oscillera entre 32 et 128 Go, au choix, et il ne sera malheureusement pas possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD. Dommage, d’ailleurs.

La partie photo n’est pas en reste non plus. Les Pixel sont dotés d’un capteur de 12,3 millions de pixels (1,55 µm) surmonté d’une optique stabilisée ouvrant à f/2.0. Fait amusant, DxO Mark lui a déjà attribué sa note et cette dernière atteint les 89 en photo. Pas mal. La caméra frontale, elle, ne dépasse pas les 8 millions de pixels.

Sinon, eh bien la 4G répond à l’appel, de même pour le WiFi 802.11ac et le NFC.

La diagonale et la définition de l’écran dépendra du modèle choisi en revanche. Le Pixel sera doté d’un écran AMOLED Full HD de 5 pouces (441 ppp), contre un écran AMOLED QHD de 5,5 pouces (534 ppp) pour le Pixel XL. Dans les deux cas, la dalle sera protégée par une vitre de protection traitée au Gorilla Glass 4.

Et pour la batterie, alors ? Là encore, il y a des différences entre les deux modèles. Le Pixel tape en effet dans les 2 770 mAh et le XL dans les 3 450 mAh. Dans les deux cas, on aura droit à du chargement rapide.

Fonctions & Plateforme

Les Pixel embarquent tous les deux un nouveau lanceur du nom de Pixel Launcher. Google était visiblement très inspiré.

Il fait dans le minimalisme et il est ainsi doté d’une interface très dépouillée, avec pas mal de changements ergonomiques intéressants.

L’icône menant vers le tiroir d’applications ne répond ainsi plus à l’appel. Elle a été remplacée par un simple tiroir qui apparaîtra grâce à un balayage vertical du bas vers le haut. Les boutons de navigation sont directement intégrés au dock pour leur part et ils sont un peu plus petits que sur la ROM Stock.

Google a aussi profité de l’occasion pour retravailler les icônes des applications et pour intégrer un nouveau bouton placé dans la partie supérieure gauche de l’écran. Il suffira d’appuyer dessus pour lancer la recherche vocale ou pour faire apparaître Google Now.

Les Pixel seront aussi livrés avec Google Assistant et ils offriront un espace de stockage illimité sur Photos.

Prix & Disponibilité

Les Pixel viennent se positionner sur le haut de gamme et ils ne sont évidemment pas donnés.

Le Pixel 32 Go sera ainsi proposé à 649 $, contre 749 $ pour la version 128 Go. C’est encore pire pour la phablette qui est respectivement proposée à 769 et à 869 $ pour ses deux variantes. Les pré-commandes sont ouvertes chez Verizon et sur le Google Store.

Attention cependant car seuls les personnes résidant aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne et en Australie peuvent le pré-commander pour le moment. L’Inde devra attendre le 13 octobre. Et la France ? Elle ne figure pas encore dans la roadmap de Google.

https://www.youtube.com/watch?v=Rykmwn0SMWU

Mots-clés googlepixelPixel Xl