Tout sur Parallels Desktop 12

La guerre entre les utilisateurs de Mac et de PC n’est pas prête de s’arrêter, mais si pour une raison ou pour une autre vous utilisez plutôt un ordinateur Apple mais êtes souvent nostalgiques de quelques fonctionnalités de Windows, une solution existe et permet de vous apporter Windows dans OS X, au travers de machines virtuelles. Cette solution, c’est Parallels Desktop.

Ainsi, à peine quelques semaines après sa dernière mise à jour Parallels Desktop passe en version 12, et embarque un nombre non négligeable de nouveautés, bienvenues pour tous.

Win10-Win8-and-Win7-in-Parallels-Desktop-12-800x500

Etes-vous plutôt Windows 8.1 ou Windows 10 ? Pourquoi ne pas installer les deux OS au sein d’une seule et même machine virtuelle surpuissante ? Zoom sur les nouveautés de Parallels Desktop 12 !

Qui dit Apple dit désormais Sierra

En effet, la principale nouveauté dans Parallels Desktop 12 est la prise en charge du dernier et rebrandé OS d’Apple, en l’occurrence macOS Sierra. Le système des ordinateurs de la Pomme n’est même pas encore proposé en version finale, mais promet une stabilité toujours plus accrue au fil des pré-versions, et il était donc logique que son éditeur le propose sur la plateforme.

Parallels Desktop 12 offrira également une meilleure gestion des périphériques de la machine et il a même été spécialement optimisé pour Overwatch. Attention cependant car il sera préférable d’avoir une configuration assez musclée pour pouvoir profiter du dernier titre de Blizzard dans les meilleures conditions possibles.

Parallels Desktop 12 se veut beaucoup moins gourmand que son prédécesseur, c’est en tous cas ce qu’avance son éditeur.

Un éditeur qui rappelle au passage que son outil de virtualisation est capable de consommer jusqu’à 10% moins d’énergie dans l’exécution des processus avec deux OS ouverts dans des fenêtres distinctes. C’est donc votre batterie qui sera moins sollicitée, et vos séances de virtualisation rallongées.

De nouvelles fonctionnalités en vrac

De plus, l’interruption des machines virtuelles se veut 60% plus rapide qu’auparavant, et l’éditeur souligne le maintien de réactivité des machines virtuelles lancées, même lorsque la mémoire disponible du Mac est faible.

Ce gain de puissance se fait également remarquer par le fait que Parallels Desktop 12 est désormais capable de réaliser des captures d’écran 90% plus rapidement.

En marge, la solution intègre aussi un outil du nom de “Parallels Toolbox”, outil se présentant sous la forme d’une icône placée dans la barre de menus du système. Grâce à elle, les utilisateurs pourront accéder en un instant à une flopée de raccourcis utiles, des raccourcis permettant d’enregistrer une vidéo de l’écran ou même de le verrouiller.

Parallels Desktop 12 sera disponible dès le 23 août prochain. La note est assez salée malheureusement et il faudra ainsi débourser 79,99 € pour l’acquérir, ou 49,99 € pour les personnes disposant d’une licence Parallels Desktop 10 ou 11.

macgpic-1471443044-24486992853236-co1-jpt