Toutes les voitures Mazda seront électriques en 2030

De plus en plus de constructeurs automobiles de différents pays prévoient de modifier leur production automobile de manière à réduire l’impact environnemental des transports. Concrètement, ils visent à produire davantage de voitures hybrides essence, des voitures hybrides rechargeables ou encore des voitures électriques à batterie (VE).

À ce propos, la marque Mazda Motor Corp a annoncé sa volonté de faire partie de ces fabricants automobiles soucieux de l’environnement.

Mazda

Pour ce faire, le groupe a récemment déclaré qu’il souhaitait que tous ses véhicules produits d’ici l’horizon 2030 intègrent l’électrification. La firme a aussi ajouté qu’elle prévoit de faire en sorte que 5% de ses voitures soient des véhicules électriques à batterie.

Le constructeur automobile a partagé cet objectif ambitieux par le biais d’un communiqué qu’il a publié ce 2 octobre 2018. Mazda suit ainsi la tendance actuelle du secteur automobile.

Mazda intègrera l’électrification dans toutes ses voitures

Le constructeur a déclaré dans son communiqué que « D’ici 2030, Mazda s’attend à ce que les moteurs à combustion interne combinés à une forme d’électrification représentent 95% des véhicules qu’elle produit et 5% aux véhicules électriques à batterie. » De plus, le constructeur automobile a fait part de son intention de mettre en vente une voiture électrique à batterie en 2020.

Mazda a également annoncé le même jour la production de deux voitures électriques. La première voiture sera uniquement alimentée par batterie tandis que la seconde couplera la batterie à un prolongateur d’autonomie alimenté par le moteur rotatif du fabricant.

Les véhicules aux combustibles fossiles pas abandonnés

Des sources proches de l’entreprise déclarent que le premier modèle de voiture électrique pourrait être un cross-over que Mazda concevra avec le constructeur automobile chinois Changan Automobile Group. Ce véhicule pourrait être dévoilé en 2019.

L’entreprise avait déjà indiqué qu’elle continuerait d’utiliser des combustibles fossiles jusqu’à ce que les consommateurs s’intéressent de plus près aux véhicules électriques. De même, le PDG de Mazda, Akira Marumoto, a déclaré lors d’une conférence de presse à Tokyo que même si Mazda se tourne vers l’électrification, il continuera de perfectionner le moteur à combustion interne qui constitue un élément clé des voitures hybrides.

Mazda n’est pas seul sur ce créneau et comme tous ses concurrents, il doit faire la différence pour s’imposer sur le marché des véhicules électriques.

Mots-clés mazda