Toyota et la JAXA travaillent sur un prototype de véhicule lunaire appelé Lunar Cruiser

Vous connaissez déjà le Land Cruiser, le tout-terrain de la marque japonaise Toyota. Et bien, voici le Lunar Cruiser un module d’exploration lunaire sur lequel le constructeur travaille en collaboration avec la JAXA, l’Agence spatiale japonaise.

C’est en effet ainsi que les partenaires ont décidé de surnommer le prochain véhicule d’exploration sur lequel ils travaillent depuis l’année dernière et qui a été présenté fin août, pour un voyage prévu vers notre satellite fin 2020.

Capture YouTube

Bien qu’il s’agisse encore d’un prototype, l’alliance Toyota-JAXA veut marquer le coup en apportant à ce véhicule, des modifications assez intéressantes, comparées aux autres types de véhicules lunaires dont on a entendu parler jusqu’à maintenant. On apprend par exemple qu’il s’agira du premier véhicule d’exploration lunaire totalement pressurisé.

Les préparatifs ne sont pas pris à la légère

Notre soif d’explorer la Lune n’est pas nouvelle. Et en soi, le Lunar Cruiser peut se révéler d’une grande aide pour ce faire. Avec une capacité nettement supérieure à celle d’autres véhicules d’exploration lunaire et des technologies révolutionnaires dans ce domaine, son utilisation va certainement permettre d’accomplir de grandes choses.

Après un accord signé en juin 2019, l’équipe Toyota-JAXA travaille maintenant sur les pièces, à la fois sur les tests des éléments importants et sur le prototype Lunar Cruiser lui-même. Il y a notamment les préparatifs techniques concernant le moteur à hydrogène ou FCEV (Fuel Cell Electric Vehicle) qui propulsera le véhicule à l’assaut des reliefs lunaires.

Il y a également les autres aspects matériels comme la production des pneus adaptés au terrain (le véhicule en comptera 6), l’inventaire de matériels qui viendront équiper la cabine, ainsi que les simulations pour vérifier la puissance du véhicule, la capacité de dissipation de chaleur, sans oublier les tests relatifs à la pressurisation de la cabine.

À lire aussi : Toyota va construire un rover lunaire

Du Toyota Land Cruiser au Lunar Cruiser

Vous l’aurez compris, le nom choisi pour ce véhicule lunaire n’est pas un hasard, c’est bien un clin d’œil au Land Cruiser qui nous est fait, confirment les porte-paroles de Toyota et de la JAXA.

Selon ces derniers, en travaillant sur le Lunar Cruiser, l’équipe a beaucoup pensé au tout-terrain du constructeur. Le nom a aussi un rapport avec la fiabilité et la robustesse offertes par le Land Cruiser. Des qualités qui se retrouveront chez le Lunar Cruiser.

Pour information, depuis août 2019 et parallèlement à ce projet, la Team Japan Working Group – conduit par la JAXA, Toyota et Mitsubishi – planche sur la façon de développer une « société lunaire » qui permettra d’assurer une présence durable sur la Lune, en reprenant le concept et cette technologie de véhicules d’exploration pressurisés.