Toyota a lancé la construction d’une ville connectée au Japon

Le Japon n’est plus à présenter en matière d’innovation technologique ! Eh bien le pays continue toujours dans sa lancée, avec des projets toujours aussi fous et plein d’ambition. D’ailleurs bientôt, c’est toute une citée entièrement connectée qui va voir le jour au pied du Mont Fuji !

Toyota a dévoilé la grande nouvelle ce mardi 23 février. Son président, Akio Toyoda, a fièrement annoncé dans un communiqué la construction d’une ville connectée et intelligente, rien que ça ! Au programme : une citée de 175 hectares qui servira de « laboratoire vivant » au géant japonais.

Crédits Pixabay

Ne souhaitant pas perdre de temps, Toyota a inauguré le chantier le lendemain même de l’annonce !

Bienvenue à « Woven City » !  

Vous l’aurez compris, Toyota a baptisé sa future ville connectée « Woven City » qui veut littéralement dire « ville tissée » en français. Le chantier a été établi dans la ville de Susono, à environ 100 km de Tokyo, sur le site d’une ancienne usine de Toyota. Akio Toyoda a indiqué que la cité servira de laboratoire grandeur nature pour les expériences technologiques de Toyota.

En effet, pour ceux qui ne connaissent le géant que pour ses voitures, ce dernier est en fait un véritable couteau suisse au Japon ! Et avec sa ville connectée, il prévoit de tester ses technologies directement auprès des habitants. Il a été annoncé que ces derniers seront environ trois petites centaines, des ingénieurs et des employés du groupe pour commencer. Il est ensuite prévu que le nombre des habitants de « Woven City » augmentera à mesure que la cité s’étendra…

A lire aussi : Toyota va lancer un SUV électrique

Un projet d’envergure pour Toyota !

D’après les infos lâchées par Toyota, les maisons de « Woven City » seront construites en bois bas carbone, avec des panneaux photovoltaïques sur tous les toits. Toyota prévoit également d’utiliser des piles à combustibles à hydrogène pour fournir la ville en énergie.

Aux sous-sols, le géant compte mettre en place un réseau de voies pour la circulation de robots boostés à l’intelligence artificielle et fonctionnant à l’hydrogène. Ces derniers seront chargés des livraisons de nourritures, médicaments… Dans les maisons, des robots intelligents s’occuperont des petites taches ménagères, tout en veillant sur la santé des locataires.

Avec « Woven City », Toyota ambitionne ainsi de non seulement perfectionner ses technologies de véhicules autonomes roulant à l’hydrogène, mais aussi développer son intelligence artificielle dédiée à l’assistance aux personnes âgées. Et si tous se passe bien, les heureux élus pourront s’y installer dès 2025. Tout ça promet une vie digne d’un roman SF ! Hâte de voir ça !