Tiens, les dauphins ont développé des traits de personnalité proches de ceux des humains

Une étude menée sur la personnalité des dauphins a apporté des résultats pour le moins extraordinaires. Pour la recherche, les scientifiques ont ainsi observé des dauphins de plusieurs installations dans le monde sur une durée d’à peu près 10 ans. Ils ont alors découvert que plusieurs traits de caractère similaires de ces cétacés sont similaires à ceux des primates, voire des humains. Les travaux ont été dirigés par les psychologues de l’Université de Hull.

Cette étude est d’ailleurs la première qui a été menée sur la psychologie des dauphins. Selon le psychologue Dr Blake Morton, de l’Université de Hull, étudier les autres animaux aiderait à mieux comprendre les comportements humains.

Des dauphins nageant en groupe
Photo de Rudney Uezu – Unsplash

Les chercheurs se sont référés au modèle des Big Five ou théorie des cinq grands facteurs de personnalité.En se servant de questionnaires, ils ont pu déterminer que les dauphins possédaient 3 des facteurs du modèle.

Les recherches ont été entamées en 2012 et les résultats viennent d’être publiés cette année dans le Journal of Comparative Psychology.

Des êtres doués d’ouverture, de sociabilité et d’agrément

La recherche a été réalisée sur 134 dauphins de sexe différent. L’étude s’est déroulée sur différents sites dans 8 pays : Mexique, France, États-Unis, Curaçao, Pays-Bas, Suède, Bahamas et les îles Caïmans. Les questionnaires ont été répondus par des personnels qui ont eu largement le temps de se familiariser avec les dauphins.

Le Big Five est un modèle descriptif de traits de personnalité largement utilisé et accepté par les professionnels de la psychologique. Cette théorie affirme que le caractère se base sur 5 facteurs qui forment l’acronyme OCEAN : Ouverture, Conscience, Extraversion, Agrément et Névrosisme. Les trois facteurs ayant été observés chez les Grands Dauphins sont l’ouverture, la sociabilité et l’agrément.

Un facteur unique aux dauphins a cependant été observé, la direction. La direction serait le résultat d’une conscience étendue et d’un faible névrosisme. Les experts pensent que malgré cette différence, les similarités entre les humains et les dauphins sont frappantes. La différence de l’environnement humain et celui de dauphins ne semble également pas constituer une barrière à cette ressemblance.

Des liens de parenté entre dauphins et primates 

Si l’on en croit le modèle de l’évolution des espèces, les primates et les dauphins ont partagé le même ancêtre il y a plus de 95 millions d’années. Ensemble, l’intelligence et la sociabilité peuvent affecter considérablement le développement de certains traits de caractère. Les deux espèces étant dotées d’une intelligence et d’une sociabilité plus élevées que la plupart, cela expliquerait leurs ressemblances psychologiques. 

D’après le Dr Morton, les dauphins et les chimpanzés ont une matière cérébrale largement supérieure à ce dont leurs corps ont besoin. Leur cerveau étant plus grand que ce qui est nécessaire, ils sont plus intelligents. Cette intelligence se manifeste surtout par une grande curiosité ainsi que par l’utilisation d’outils. En effet, les dauphins utilisent, par exemple, des éponges marines pour se protéger la bouche lorsqu’ils recherchent de la nourriture.