Pour la première fois, Virgin Hyperloop a transporté des passagers

Récemment, Virgin Hyperloop a transporté pour la première fois des passagers humains sur le site d’essai de l’entreprise qui se trouve à Las Vegas. Après 400 essais effectués pour vérifier et revérifier les paramètres de l’engin, la compagnie a enfin sauté le pas et procédé à un test avec passagers. Ce dernier a été effectué dans un tube sous vide et à des vitesses dépassant les 161 km/h.

Parmi les passagers de l’essai, on compte le directeur de la technologie de Virgin Hyperloop, Josh Giegel, ainsi que Sara Luchian, directrice de l’expérience des passagers. Le voyage, qui consistait à parcourir une distance de 500 mètres de long, n’a duré que 15 secondes seulement.

Crédits Pixabay

Selon Richard Branson, fondateur de Virgin Group, la réussite du test changera la manière dont les gens vont vivre, travailler et voyager partout dans le monde dans les prochaines années.  

Un véhicule qui va révolutionner le domaine du transport

La technologie hyperloop se distingue par le fait que l’appareil peut atteindre des vitesses impressionnantes. D’un autre côté, grâce à des pods qui sont suspendus à l’aide d’un champ électromagnétique dans des tubes sans air, l’engin n’émet pratiquement aucun bruit durant le déplacement.

Ainsi, contrairement aux trains conventionnels, le Virgin Hyperloop ne subit aucun frottement sur les rails et la résistance à l’air est également nulle. Selon les experts, il est possible de faire le trajet New York-Washington en seulement 30 minutes avec l’hyperloop. Un voyage de ce type serait ainsi deux fois plus rapide qu’un vol en avion commercial et quatre fois plus rapide qu’un trajet en train à grande vitesse.

La société espère que son hyperloop pourra un jour se déplacer et transporter des passagers à travers un réseau de tubes sous vide à des vitesses atteignant les 966 km/h ou plus.

A lire aussi : L’Hyperloop a atteint un nouveau record de vitesse

Un moyen de transport sécurisé

En ce qui concerne les questions de sécurité, l’Independent Safety Assessor Certifier a supervisé les tests effectués sur le Virgin Hyperloop. D’autre part, le système de contrôle des pods XP-2 permet de surveiller les éventuels problèmes et d’appliquer les mesures d’urgence nécessaires. 

Jay Walder, le PDG de Virgin Hyperloop, a déclaré qu’on le questionnait souvent sur la sureté de ce nouveau moyen de transport. Selon lui, le test avec passagers qui vient d’être effectué permet de dire que l’Hyperloop est effectivement sûr.

« Non seulement Virgin Hyperloop peut mettre une personne dans une capsule dans un environnement sous vide en toute sécurité, mais l’entreprise a aussi une approche réfléchie de la sécurité », a-t-il annoncé.

A lire aussi : Virgin Hyperloop pourra compter sur un nouvel investisseur

Alors que l’hyperloop XP-2 a pu transporter deux personnes lors du récent test, les trains hyperloop commerciaux pourront, quant à eux, transporter beaucoup plus de personnes, notamment jusqu’à 28 passagers.

Mots-clés hyperloop