Trinity : une vidéo remasterisée de la première bombe atomique américaine

La bombe atomique a été testée pour la première fois dans un coin reculé du désert, à l’extérieur de la ville américaine d’Alamogordo, dans l’État du Nouveau-Mexique, il y a 74 ans de cela. Et cela marquait le début d’une nouvelle ère, celle de l’énergie nucléaire.

Une chaîne YouTube spécialisée dans le partage de vidéos de l’ère nucléaire américaine, vient de publier une vidéo remasterisée de ce tout premier essai mondial d’arme nucléaire, nom de code « Trinity ».

Bombes Psychiques NSA

Crédits Pixabay

Une vidéo d’archive inédite parfaitement restaurée

La chaîne YouTube en question c’est atomcentral, elle existe depuis une douzaine d’années et partage régulièrement des archives en rapport avec les armes nucléaires. Les vidéos publiées par la chaîne portent notamment sur les essais nucléaires, la production de missiles, mais aussi des interviews de figures marquantes comme Edward Teller, considéré comme le père de la bombe à hydrogène. Mais la particularité d’Atomcentral, c’est que son auteur prend le soin de nettoyer et de restaurer toutes ces vidéos d’archive avant de les mettre à la disposition du grand public.

Et la dernière vidéo en date de la chaîne YouTube est un aperçu du tout premier essai d’armes nucléaires jamais réalisé. La restauration de cette vidéo inédite a nécessité, selon Atomcentral : “l’élimination de la saleté et des rayures et l’atténuation de certains défauts dans le traitement du négatif original”.

La force dévastatrice de Trinity

C’est au matin du 16 juillet 1945 que le test Trinity a eu lieu, sous le regard anxieux de l’équipe du Projet Manhattan, qui était chargée de produire la première bombe atomique durant la Seconde Guerre mondiale. A 5 h 30 très exactement, l’explosion de la toute première bombe atomique retentit au-dessus du désert du Nouveau-Mexique, balayant la tour et transformant l’asphalte autour de la base de la tour en sable vert. Une énorme onde de choc et une chaleur intense se propagèrent dans le désert quelques secondes après l’explosion. Personne ne pouvait voir la radiation créée, mais tous savaient qu’elle était bien présente.

Alors que l’énorme boule de feu jaune et orange s’élevait vers le ciel, une seconde colonne de feu, plus petite que la première, s’élevé avant de s’aplatir pour former une espèce de champignon géant et terrifiant. C’est cette image qui restera gravée dans la conscience populaire comme symbole du pouvoir de destruction de la bombe A.

Mots-clés insolite