Trois point’n’click cultes de LucasArt arrivent sur le Xbox Game Pass

Ressortez les précieux guides et soluces – trois des titres les plus célèbres de la grande époque du studio de développement LucasArt débarqueront cette fin de mois sur l’abonnement Xbox Game Pass dans leurs versions remasterisées.

Grim Fandango, Full Throttle et Day of the Tentacle viendront s’ajouter au riche catalogue du service dès le 29 octobre prochain ; pile à temps pour passer Halloween sous les auspices d’énigmes tordues et d’écriture de qualité.

Double Fine Productions

Ça ne ressemble pas du tout au capitaine Haddock”

Toujours bon à rappeler, le Xbox Game Pass permet de télécharger à l’envi une multitude de jeux au sein d’un catalogue en partie renouvelé chaque mois.

Disponibles à la fois sur Xbox One, Windows 10 et Android, ces trois titres seront également jouables grâce au service de streaming xCloud de la firme inclut au sein du Xbox Game Pass Ultimate, l’abonnement qui regroupe Game Pass mais également le service Live Gold.

Les trois jeux seront également disponibles séparément à la vente ce même jour au tarif de 14,99$ outre-Atlantique, et sûrement dans des eaux semblables en France.

Ces trois point’n’click représentent l’artisanat à son apex du studio spécialisé dans le jeu d’aventure au cours des années 90 se démarquant par leur humour bien distinct.

Day of the Tentacle se place en suite indirecte de Maniac Mansion et sa bande d’adolescents hauts en couleur, Full Throttle suit la quête de revanche d’un biker taciturne tandis que Grim Fandango – le meilleur du lot si l’on demande l’avis de l’humble rédacteur – plonge le joueur dans un univers à la croisée de la fête mexicaine du Día de Muertos et du long-métrage Casablanca à travers les yeux (ou plutôt les crevasses) de Manny Calavera, ex-agent de voyage du Département des Morts qui se retrouve au sein d’une conspiration qui s’étend sur plusieurs années.

Ces versions remasterisées orchestrées par le studio Double Fine Productions profitent toutes d’un affichage 16:9 des plus saillants, de dessins – ou modèles 3D – retravaillés et d’un confort de jeu amélioré afin de répondre à des standards plus modernes, mais tous présentent également la possibilité de retrouver l’affichage du jeu d’origine afin de ne pas brusquer les puristes du pixel.