Un troisième monolithe est apparu… en Californie

Jamais deux sans trois. Après le monolithe de l’Utah et celui de Roumanie, c’est un troisième monolithe qui vient d’être découvert, cette fois à Pine Mountain en Californie.

Ce troisième monolithe a été érigé au sommet de la montagne, à un endroit difficile d’accès. Plus intéressant, si l’on en croit le randonneur responsable de la découverte, un certain Ray Johnson, alors la structure serait apparue comme par magie mercredi.

Le monolithe de l'Utah, le premier, vu du ciel
Le monolithe de l’Utah, le premier, vu du ciel

D’après les confidences faites au Astacadero News, le monolithe ne se trouvait effectivement pas à cette place la veille. Il semble donc avoir été installé mercredi.

Un troisième monolithe découvert en Californie

Peu de changements par rapport aux deux autres monolithe. la structure mesure environ trois mètres de haut et elle se compose de trois côtés, avec une structure triangulaire. Totalement lisse, elle semble être faite d’acier inoxydable et elle a été assemblée avec des rivets et des soudures.

Contrairement au monolithe de Roumanie, ses trois faces seraient en outre totalement lisses. En revanche, et c’est important, il n’a pas été planté dans le sol, mais posé sur une surface plane. Et c’est évidemment un problème puisque cela veut aussi dire qu’il peut basculer à tout moment. Son poids étant estimé à une centaine de kilos, il représente donc un danger.

De leur côté, les autorités locales ont fait savoir qu’elles étaient au courant de l’existence de ce troisième monolithe, mais elles n’ont fait aucun commentaire.

Pour l’heure, nous ne connaissons pas les origines exactes de ces monolithes et nous ignorons même s’ils ont tous les trois été créés par la même personne, ou si les structures de Roumanie et de Californie ne sont que de pâles copies de la première.

Un monolithe posé sur le sol et potentiellement dangereux

De nombreuses thèses ont été avancées. Certains n’ont pas manqué d’évoquer les extraterrestres, bien sûr, mais d’autres pensent qu’il pourrait s’agir d’une toute nouvelle campagne marketing – bientôt une série Monolith sur Netflix ? De son côté, un galériste de New York a établi un parallèle entre ces structures et le travail d’un artiste disparu du nom de David Zwirner.

Adepte du style minimaliste, ce dernier avait en effet confié à son fils qu’il comptait monter des oeuvres d’art à travers le monde avant de disparaître. On ignore en revanche s’il a eu le temps de mettre son projet à exécution.

Reste maintenant à attendre pour voir combien de temps mettra ce troisième monolithe pour disparaître… en attendant l’apparition du quatrième structure ?