Covid-19 : un troisième vaccin autorisé aux Etats-Unis !

Les Etats-Unis font partie des nombreux pays qui ont déjà déployé des vaccins auprès de leur population pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Deux types de vaccin ont ainsi été utilisés depuis le début de la campagne de vaccination américaine. Actuellement, on sait qu’un troisième vaccin pourra également être utilisé dans le cadre d’une utilisation d’urgence.

Le samedi 27 février dernier, la FDA ou Food and Drug Administration, a décidé d’autoriser l’utilisation du troisième vaccin, et ce après un vote à l’unanimité en faveur du produit, réalisé par un panel d’experts le vendredi 26 février. Le vaccin a été développé par l’entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson et selon les informations, il s’agit d’un vaccin à dose unique.

Crédits Pixabay

Le géant de l’industrie pharmaceutique J&J a déclaré qu’environ 4 millions de doses seront  livrées aux Etats-Unis le plus tôt possible.

Un vaccin à dose unique

Le vaccin développé par J&J sera le premier vaccin à dose unique utilisé aux Etats-Unis pour lutter contre la Covid-19. D’après la FDA, il peut être administré aux adultes de plus de 18 ans et sera mis gratuitement à disposition des particuliers. 

Selon les explications, le vaccin de J&J contribuera à faciliter le déploiement des vaccins à l’échelle nationale, étant donné qu’il s’agit d’une immunisation à dose unique. De plus, sa conservation semble plutôt simple puisqu’il peut être maintenu stable pendant plusieurs mois à des températures de réfrigérateur standard.

Rappelons que pour les deux autres vaccins utilisés aux Etats-Unis, deux injections sont nécessaires, la seconde devant être faite plusieurs semaines après la première.

A lire aussi : Vaccin Covid-19, les 5 étapes préconisées par la HAS

Johnson & Johnson assure l’efficacité du vaccin

Le vaccin de  J&J a été testé au cours d’un essai clinique de grande envergure incluant 40 000 personnes. Les résultats de l’essai ont montré que le vaccin est efficace à 66 % pour prévenir le développement d’une forme modérée ou d’une forme sévère de la Covid-19.

Bien que ce taux d’efficacité soit moins élevé que ceux des deux premiers vaccins autorisés aux Etats-Unis (94 % et 95 %), les scientifiques ont indiqué qu’il ne fallait pas comparer ces chiffres directement. En effet, J & J a assuré que son produit était bien capable de prévenir les plus graves des symptômes de la Covid-19. Pour preuve, durant l’étude, 31 personnes ont été hospitalisées deux semaines après avoir reçu une injection, 29 d’entre-elles ayant reçu un placebo et deux seulement ayant reçu le vaccin de J & J. Sept décès ont également été enregistrés parmi les participants et ils avaient tous reçu le placebo.

Le CDC ou Centers for Disease Control and Prevention a indiqué que jusqu’à maintenant, plus de 47 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin aux Etats-Unis. Grâce au déploiement de trois vaccins à la fois, le gouvernement américain espère pouvoir accélérer la campagne de vaccination dans les semaines à venir. Et d’ici fin juin, les Etats-Unis devraient disposer d’une quantité suffisante de vaccins pour 300 millions de personnes.

Mots-clés Covid-19