Trouverez-vous la solution à ce problème niveau élémentaire ?

Twitter voit souvent passer des problèmes de mathématiques à résoudre, et il arrive très régulièrement que certains d’entre eux se retrouvent sous les feux des projecteurs. C’est le cas de ce problème de niveau élémentaire partagé par un enseignant de Kuala Lumpur.

Si l’on en croit ses tweets, alors ce problème ne serait pas de sa conception.

mathématiques

Crédits Pixabay

En réalité, il l’aurait vu passer sur Facebook et il l’aurait trouvé assez intéressant pour le partager à son tour sur Twitter.

Un exercice plus simple que vous le pensez

Relativement basique, du moins dans sa conception, le problème place côte à côte deux colonnes.

La première contient une série de mots simples écrits en anglais : bag, pen, fish, egg, chair, nose. La seconde laisse apparaître un nombre de formes géométriques identiques.

Les élèves, de leur côté, devaient simplement relier le bon mot à la bonne forme et suivre ainsi l’exemple donné par l’enseignant.

D’après Kema, ce problème élémentaire a causé bien des difficultés sur Facebook et de nombreux internautes n’ont ainsi pas été en mesure de le comprendre… encore moins de le résoudre. Et de la même manière, il semblerait que ce problème ait laissé perplexe pas mal de monde sur Twitter.

En réalité, la solution est plutôt simple. Il n’y a en effet aucun lien logique entre les mots affichés dans la colonne de gauche et les formes géométriques placées à droite. Pas directement du moins.

Une histoire de lettres et de formes

Cet exercice a en effet été fait pour apprendre aux enfants à reconnaître la forme des mots. Les motifs géométriques placés dans la colonne de droite sont donc censés représenter les contours des mots et des lettres les composant. L’enfant doit simplement visualiser la forme des mots (et notamment leurs consonnes) pour résoudre le problème et trouver ainsi à quelle forme correspondent les mots de la liste.

Un exercice finalement assez simple… mais indispensable dans l’apprentissage de la lecture. Du moins dans certains pays. Les méthodes diffèrent en effet d’un territoire à l’autre et les techniques utilisées dans l’apprentissage de la lecture en France ne sont pas pareilles que celles mises en place chez nos voisins anglosaxons, par exemple.

Et ici, en l’occurence, il semblerait que l’exercice proviennent de la méthode américaine.

Mots-clés insolite