Troy Baker s’exprime sur l’adaptation télévisée de The Last of Us

L’information a été officialisée : la chaîne télévisée HBO, notamment connue pour Game of Thrones, s’occupera de l’adaptation série du jeu vidéo The Last of Us. On y trouvera, à sa tête, Neil Druckmann, PDG de Naughty Dog, et Craig Mazin à qui l’on doit l’acclamé Chernobyl sur la même chaîne. Tous les ingrédients semblent donc présents pour faire de cette adaptation de The Last of Us une totale réussite. Mais il ne faut pas oublier qu’entre le jeu vidéo et l’audiovisuel, il y a un monde et les médiums sont différents. C’est notamment à ce propos que Troy Baker, doubleur de Joel dans The Last of Us, a donné son avis sur cette adaptation.

C’est dans les colonnes de Fandom que le doubleur, bien connu des joueurs, s’est exprimé.

Et l’acteur semble y croire plus que jamais.

Troy Baker ravit que The Last of Us soit adapté sous forme de série

Troy Baker s’est montré très bavard lors de cette interview pour Fandom. L’homme a expliqué que selon lui, une adaptation télévisuelle est le choix idéal plutôt qu’un long-métrage. Le projet d’un film de deux heures avait longtemps était envisagé. Mais avec une mythologie aussi riche que celle de The Last of Us, le format série semble être le meilleur pour un développement profond.

Troy Baker a beau ne pas être impliqué dans cette adaptation, l’acteur explique aimer l’approche de Craig Mazin qui ressemble à celle d’un fan. L’acteur pense que le showrunner souhaite “que tout le monde découvre cette expérience” et approuve le choix de l’homme alors que “beaucoup de gens à Hollywood s’étaient manifestés“. Naughty Dog n’aura pas cédé aux appels de phare des studios importants du Septième art.

(Spoiler à suivre ci-dessous)

Le doubleur de Joel a également expliqué que ce qui fait que The Last of Us est un jeu, c’est que l’on peut passer de l’automne à l’hiver en un clin d’œil, comme lorsque l’on pense que Joel est mort à la fin du premier jeu. Le joueur incarne alors Ellie pour la première fois, seule, tandis que ce dernier est invité à pousser son joystick vers l’avant pour avancer. Une expérience que la série ne pourra retransmettre. L’adaptation aura donc la lourde tâche de réussir son travail d’adaptation sans trahir l’esprit de The Last of Us, tout en étant un “médium différent“.

Mots-clés hboThe Last of Us