Tulsa : les tombes des victimes tuées en 1921 enfin retrouvées ?

Les émeutes raciales de 1921 sont une triste page de l’histoire de Tulsa, deuxième plus grande ville de l’État de l’Oklahoma. Nombreux sont ceux qui se demandent encore ce qu’il est advenu des corps des victimes noires tuées lors de cet incident. Mais ils pourraient enfin avoir la réponse à leur interrogation, un groupe de scientifiques ayant découvert ce qui semble être un charnier vraisemblablement lié à la tristement célèbre tragédie.

En 1921, une émeute de masse a éclaté à Tulsa après qu’un cireur de chaussures noir de 19 ans ait été accusé d’avoir agressé sexuellement une fille blanche de 17 ans dans un ascenseur.

La ville de Tulsa

Crédits Pixabay

Les émeutes raciales de Tulsa de 1921

On ne saura sans doute jamais ce qui s’est réellement passé, mais d’après un rapport de 2001 sur les suites des émeutes raciales de Tulsa, le jeune homme de 19 ans a peut-être simplement saisi le bras de la jeune fille après qu’il ait accidentellement trébuché.

Après l’arrestation de l’homme noir, environ 1 500 hommes blancs armés se sont attaqués à 75 hommes noirs à l’extérieur du palais de justice. S’en est suivi une bagarre qui a conduit des émeutiers blancs dans le riche quartier de Greenwood, connu sous le nom de Black Wall Street, où ils ont saccagé des entreprises prospères appartenant à des Noirs du quartier.

La foule blanche, qui comprenait des membres du Ku Klux Klan, a pillé et incendié les magasins et les maisons du quartier. Et elle a aussi malheureusement fait des morts. On estime entre 30 et 300 le nombre de Noirs qui ont été tués.

Les émeutes raciales de Tulsa sont une page noire dans l’histoire de la ville. Beaucoup ont évité de parler publiquement de la tragédie en raison de la honte et de la colère qui y étaient attachées. Mais récemment, les conversations autour des émeutes raciales de Tulsa se sont rouvertes après que l’incident ait été reconstitué dans la série Watchmen de HBO.

Une enquête officielle ouverte

Pendant des années, il a circulé dans la ville des rumeurs selon lesquelles les corps des victimes de l’émeute avaient été jetés dans des fosses communes secrètes. Les rumeurs sont restées du ouï-dire jusqu’en octobre de l’année dernière, lorsque le maire de Tulsa, G.T. Bynum a annoncé via Facebook qu’il allait lancer une enquête officielle sur l’affaire.

« Tous les Tulsans méritent de savoir ce qui s’est passé en 1921 – en particulier les descendants des victimes », a écrit Bynum dans son post. « C’est une question de décence humaine élémentaire. » Il a ajouté que l’enquête se focaliserait sur trois endroits distincts, à savoir le cimetière d’Oaklawn, le cimetière Booker T. Washington, et le parc Newblock.

En effet selon le rapport de 2001, ces trois sites sont ceux qui ont « le plus grand potentiel de fosses communes dans les limites de la ville de Tulsa ».

Une découverte macabre

Comme le rapporte NBC News, des chercheurs de l’Université d’Oklahoma, chargés de l’enquête, ont annoncé avoir découvert un éventuel charnier des victimes des émeutes dans le cimetière d’Oaklawn. L’annonce a été faite par Scott Hammerstedt, chercheur principal pour l’Oklahoma Archeological Survey, lors d’une audience publique sur l’enquête en cours.

Grâce au balayage géophysique, les experts ont pu identifier deux endroits non marqués au cimetière d’Oaklawn qui semblent contenir un certain nombre de cadavres. Les enquêtes effectuées par les chercheurs ont confirmé leurs soupçons : des corps humains non répertoriés se trouvent bien à 30 pieds (9 mètres) sous la surface du cimetière.

Si les chercheurs pensent que les cadavres anonymes pourraient très bien être liés au massacre, ils n’ont pour l’heure pas pu déterminer le nombre exact de corps enterrés dans les tranchées.

« Je suis aussi confiant que possible dans les résultats qu’il s’agit d’un très gros candidat ayant quelque chose à voir avec le massacre », a déclaré Hammerstedt à propos des résultats. Les recherches vont se poursuivre pour faire la lumière sur cette macabre découverte.