Tumblr censurerait-il les articles traitant des torrents ?

Tumblr attire des millions de personnes chaque jour. Ces dernières viennent visiter les articles et les médias publiés sur les millions de blogs créés sur la plateforme. Tous les sujets sont d’ailleurs représentés. En quelques secondes, il est ainsi possible de mettre la main sur les derniers memes à la mode, ou même de suivre le quotidien de nos semblables. Fascinant, mais il y a désormais un sujet qui n’a plus sa place sur le service : les torrents.

Je ne vous apprendrai sans doute rien en vous le disant mais cela fait maintenant plusieurs années que ces fichiers sont dans le collimateur des ayant-droits.

Torrents Tumblr

Les torrents et Tumblr ne font plus bon ménage.

Tout s’est d’ailleurs accéléré l’année dernière lorsque la justice a fait saisir plusieurs serveurs utilisés par The Pirate Bay. Depuis quelques semaines, il n’est d’ailleurs plus possible d’accéder à ce dernier depuis la France, du moins pas sans bidouiller les paramètres réseau de son ordinateur. Kickass a eu quelques soucis lui aussi et il ne sera sans doute pas le dernier à devoir changer de nom de domaine.

Les torrents et le porno, même combat ?

Tumblr, de son côté, n’est pas une plateforme comparable à The Pirate Bay et à Kickass, mais il était parfois utiliser pour partager des torrents pas toujours légaux.

Ses responsables ont donc pris les devants et ils ont apparemment mis en place un nouveau filtre pour masquer tous les articles ayant un lien (même lointain) avec ce type de fichiers. Si vous lancez une recherche sur ce terme, alors le service ne vous renverra aucun résultat. Incroyable, non ?

Certes, mais il y a une astuce pour les faire apparaître : cliquer sur le cadenas présent en haut, sur la droite. Le plus amusant, dans l’histoire, c’est que ce dernier est utilisé pour cacher tous les contenus… adultes.

En soi, cette mesure n’a rien d’étonnante car Tumblr a été la cible d’une série de plaintes la semaine dernière. Des plaintes qui l’ont conduit à fermer pas mal de comptes dans la foulée, d’ailleurs.

Moralité, si vous voulez que vos contenus restent visibles, il vaudra mieux éviter de parler de ce genre de choses. Et oui, c’est assez flippant quand on y pense.