Turquie : une momie à deux têtes a été révélée pour la première fois au public

Une étrange momie de l’Égypte ancienne combinant les têtes d’une fille et d’un crocodile a été photographiée pour la première fois. Avant que cette photo ne soit publiée dans les médias, la momie avait été cachée aux yeux du public pendant plus d’un siècle.

La première photo de la momie à deux têtes a été dévoilée par le quotidien turc Hurriyet.

Momie

Une princesse momifiée avec un crocodile

Les experts ont dit au journal que la momie était composée de la tête d’une ancienne princesse égyptienne non identifiée, et de la tête et du corps d’un crocodile du Nil. Selon la légende, après que la princesse ait été tuée par un crocodile, le dirigeant local a décidé de les combiner dans l’espoir qu’elle serait ressuscitée dans l’au-delà en crocodile.

Au milieu des années 1800, sous la domination du sultan ottoman Abdelaziz, la momie a été déménagée d’Égypte en Turquie. Depuis lors, la momie a résidé au Palais de Topkapi à Istanbul, loin du public. Avant le déménagement, elle était entreposée dans l’ancienne résidence du sultan au palais de Yildiz. Les autorités turques ont récemment autorisé le journal Hurriyet à voir la momie.

Une momie considérée comme “maléfique” en Égypte

Ibrahim Hakki Konyali, historien turc, a écrit dans les années 1950 sur la momie. Selon lui, les occupants du palais de Yildiz étaient inquiets après avoir entendu de fortes explosions dans le dépôt de sucre de la propriété. La tête de crocodile a ensuite été trouvée sur des sacs, on a cru alors que c’était lui le coupable. Mais l’historien a écrit que c’était simplement une blague faite par un serviteur du palais, Haci Salesman, qui voulait se venger après que ses demandes de bonbons aient été refusées par le fabricant de bonbons royal.

Le domestique a trouvé une solution astucieuse au problème. Il a dit qu’il pourrait se débarrasser de la momie s’il recevait les bonbons dont il avait besoin. Les dirigeants du palais ont donné leur accord et tout ce qu’il eut à faire était de prendre la tête du crocodile et de la remettre sur le corps de la momie. Selon l’historien, la momie a été envoyée loin du public dans l’espoir qu’elle ne soit plus jamais vue, et que les résidents du palais soient soulagés.

Momie à deux têtes

Mots-clés archéologieturquie