TV à Revoir, pour regarder la télévision sans payer…

Depuis un petit moment déjà, la plupart des chaînes de la télévision propose aux internautes de revoir quand ils le souhaitent les programmes de leur choix. C’est plutôt chouette, c’est vrai, mais ce sera désormais encore plus simple avec TV à Revoir, un service qui vous propose de retrouver toutes les émissions partagées par les chaînes au sein d’une seule et même interface. C’est bon, c’est gratuit et il fallait qu’on en parle.

TV à Revoir : la page d'accueil du portail

TV à Revoir se positionne donc comme un portail complet dédié aux émissions diffusées en ligne. Ces dernières sont réparties en sept catégories : Séries / Fictions, Sport, JT / Informations, Documentaires, Magazines, Divertissement et Jeunesse. De la même manière, le service offre un système de navigation alternatif qui vous permet de filtrer les émissions disponibles en fonction de la chaîne ou de la date de diffusion.

Evidemment, TV à Revoir n’héberge aucune vidéo. Pour chaque émission, vous trouvez donc un lien qui vous renvoie vers la plateforme sur laquelle on la trouve hébergée. Dans le lot, on peut citer M6 Replay, Arte TV, TF1, France 2, France 3 ou encore Canal+. Tous les programmes proposés sont accompagnés de leur date de diffusion ainsi que d’un court résumé histoire d’éviter de se planter. Simple, cool et efficace. De même, on peut noter la présence d’un moteur de recherche ainsi que d’un nuage de tags.

TV à Revoir : les séries

Franchement, si j’aimais la télévision, je pense que je passerais pas mal de temps sur TV à Revoir. Le concept est simple, l’ergonomie du service est particulièrement réussie et le contenu est assez conséquent. Sur ce dernier point, il faut préciser que les séries télé sont encore rares (juste une trentaine à l’heure où j’écris ces lignes) et qu’elles ne restent pas disponibles bien longtemps. Et oui, car comme vous le savez peut-être déjà, certains diffuseurs sont assez chiants. Je ne cite pas de nom, ils sont faciles à trouver.

Cela dit, TV à Revoir reste une très bonne surprise.

Via Nico (par mail)