Tweetdeck fait peau neuve, voilà comment activer la nouvelle interface

TweetDeck a profité de l’été pour se faire un petit lifting. Twitter vient en effet de déployer une nouvelle version de son client, une version qui apporte de nombreuses nouveautés notables et que vous allez même pouvoir tester grâce à une petite bidouille.

Certains d’entre vous l’ont sans doute oublié, mais TweetDeck est arrivé sur le marché en 2008. A l’époque, l’outil appartenait à un certain Iain Dodsworth et il était basé sur la technologie Adobe Air.

Une capture de la nouvelle version de Tweetdeck, sortie en 2021
Tweetdeck fait peau neuve

Twitter a cependant signé un gros chèque de 40 millions de dollars pour acquérir la société de ce dernier en 2011. Et par la suite, on ne peut pas dire que l’outil ait beaucoup changé.

Du moins pas jusqu’à maintenant. Comme annoncé en introduction de cet article, Twitter a en effet déployé ce matin une nouvelle version de Tweetdeck sur certains marchés.

Pour l’instant, seuls certains utilisateurs des Etats-Unis, du Canada ou de l’Australie peuvent en profiter, mais il existe bien entendu une petite astuce pour passer outre et l’activer sur son compte. On reviendra dessus un peu plus tard, après avoir passé en revue les nouveautés apportées par cette toute nouvelle version.

A lire aussi : 6 choses à savoir sur Twitter Blue

Tweetdeck, les améliorations apportées par la nouvelle version

Dans les grandes lignes, l’interface reste inchangée. Le nouveau Tweetdeck propose toujours un affichage en colonne et il vous permettra donc de suivre simultanément votre fil, vos mentions, des listes, des recherches ou encore certains profils.

Une interface légèrement rafraichie

Ces colonnes peuvent bien entendu être redimensionnées, mais il est aussi possible de changer leur ordre.

Twitter a bien entendu profité de l’occasion pour rafraichir un peu certains visuels. La barre latérale située complètement sur la gauche est plus épurée et elle regroupe un peu plus d’icônes.

C’est aussi là que nous trouverons ce qui est sans doute la plus grosse nouveauté de cette version : les decks.

Les decks, pour mieux organiser l’information

Pour faire simple, ces derniers peuvent être envisagés comme des tableaux de bord, des tableaux qui vont regrouper certaines colonnes. Grâce à eux, vous pourrez par exemple créer un deck pour votre site et regrouper à l’intérieur toutes les colonnes relatives à son profil sur Twitter, et un autre pour votre compte personnel.

Si vous utilisez Twitter pour faire de la veille, vous pourrez procéder exactement de la même manière, mais pour des thématiques précises.

L’idée, derrière ces fameux decks, est donc de vous offrir un peu plus de flexibilité dans la structuration des informations qui vous intéressent.

Concrètement, donc, ces decks seront symbolisés sous la forme d’un pictogramme présent dans la colonne de gauche. Un simple clic sur l’icône de votre choix vous permettra de passer d’un ensemble à l’autre et vous serez bien entendu libre de créer autant de colonnes que vous voulez pour chaque deck.

Du mieux pour la création de tweets

Côté tweets, pas mal de nouveautés peuvent être citées. La nouvelle version de Tweetdeck vous permettra ainsi de créer vos thread, mais aussi de jouer avec plein de contenus différents comme des photos, des vidéos ou encore des GIF et des sondages.

Des contenus que vous pourrez aussi utiliser lors de l’élaboration de vos tweets programmés.

Et ensuite ?

Sur le papier, ces améliorations sont intéressantes, mais il manque tout de même une ou deux fonctions. Comme la possibilité par exemple de faire cohabiter deux comptes différents.

Il semblerait en effet, du moins d’après mes recherches, qu’il ne soit pas possible d’associer deux comptes à la version web du service, ce qui risque de pénaliser pas mal de monde.

La refonte de Tweedeck
Une autre capture de Tweetdeck

A lire aussi : Les éphémères Fleets de Twitter tirent leur révérence

Comment activer la nouvelle version de Tweetdeck ?

Comme indiqué un peu plus haut, cette nouvelle mouture est uniquement disponible sur certains marchés, et pour quelques utilisateurs triés sur le volet.

Toutefois, Jane Manchun Wong a découvert qu’il était possible de l’activer manuellement en insérant une commande dans la console JavaScript du navigateur. Il n’est pas dit que cette astuce fonctionnera éternellement, mais elle vous permettra de tester cette mouture avec un peu d’avance.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de suivre ces étapes :

  1. Ouvrez votre navigateur ;
  2. Rendez-vous à l’adresse tweetdeck.twitter.com.
  3. Ouvrez la console JavaScript ;
  4. Saisissez la commande document.cookie = “tweetdeck_version=beta” ;
  5. Validez en tapant sur la touche “entrée” ;
  6. Rafraichissez la page ;

Si vous utilisez Chrome et que vous ne savez pas comment accéder à la console JavaScript, alors sachez qu’il vous suffira de cliquer sur les trois petits points à droite de la barre d’outils, d’aller ensuite sur “plus d’outils” et de choisir l’option “outils de développement”.

Chrome va alors afficher ces fameux outils. Assurez-vous simplement de cliquer sur l’onglet console et coller ensuite la commande citée un peu plus haut à la fin de toutes les instructions.

Mots-clés tweetdecktwitter