Twitter a une dent contre les complotistes QAnon

Sur le web, on peut trouver tout type d’informations, les unes véridiques et vérifiables, mais également diverses autres pour le moins farfelues aux origines douteuses. Et parmi celles qui foisonnent sur le Web, on peut citer les informations propagées par les complotistes.

Dans ce domaine, une théorie du complot lancée par QAnon, avançant que Donald Trump mène une bataille contre un État profond constitué des élites du monde, ne cesse par exemple de circuler depuis le 28 octobre 2017. Cette histoire est apparue pour la première fois sur 4chan, un forum anonyme anglophone.

Crédits Pixabay

Twitter a récemment annoncé être sur le point de neutraliser la portée de tels messages complotistes, y compris ceux partagés par les comptes QAnon sur sa plateforme. Par le biais de son compte de sécurité, Twitter a souligné que toutes les mesures nécessaires seront prises à partir de la semaine prochaine.

Des informations dangereuses avec de graves répercussions

Notons que la théorie du complot de QAnon, dont on a parlé plus haut a même été retweetée à 14 reprises par le principal concerné, Donald Trump, selon Politico, un média politique basé à Washington.

Selon le FBI, l’impact des théories du complot peut être alarmant. En effet, vu que ces informations mensongères peuvent rapidement se répandre à grande échelle, elles sont susceptibles de pousser les extrémistes à commettre des actes criminels et violents.

Les théories du complot marginales, à l’instar de celles de QAnon, sont ainsi classées en tant que menaces terroristes par le FBI. De ce fait, il est tout à fait compréhensible que Twitter ait décidé d’agir.

À lire aussi : Les complotistes Qanon et les ufologues ont pas mal de points communs

Le complotisme va à l’encontre des politiques de Twitter

Selon Twitter, ce genre de message est susceptible de causer de graves dégâts hors ligne. De ce fait, tout tweet incluant des liens menant vers des théories du complot ou partageant des messages en faveur de ces dernières sera supprimé de la plateforme.

Tout en indiquant que ces efforts seront effectués dans la plus grande transparence, Twitter a précisé que la lutte contre les diverses théories du complot qui circulent, et leur diffusion sera acharnée.

Parmi les complotistes, ceux faisant partie de QAnon sont dans la ligne de mire de Twitter. Ces derniers auraient été particulièrement actifs ces derniers temps, dans le contexte des futures élections présidentielles américaines.

À lire aussi : Pour le FBI, Qanon est maintenant une question de sécurité nationale

Mots-clés qanontwitter