Twitter bloquera automatiquement tout compte d’utilisateur au nom d’Elon Musk

Twitter verrouille désormais tous les comptes d’utilisateurs non vérifiés qui changent leur nom d’affichage en Elon Musk. C’est une nouvelle méthode que la plateforme a mise en place pour lutter contre les innombrables bots créés par les arnaqueurs de cryptomonnaie pour imiter le profil très actif d’Elon Musk et arnaquer ses fans.

Les hackeurs utilisent généralement un compte avec le nom d’affichage et la photo d’Elon Musk.

Ils publient ensuite un tweet proposant aux utilisateurs de disposer une nouvelle cryptomonnaie pour potentiellement s’enrichir. Ils n’ont qu’à payer de l’argent en contrepartie. Ils sont alors censés recevoir des jetons de la fameuse monnaie ou même un cadeau de la marque Tesla.

Avec un peu de prudence, la plupart des twittos ont pu éviter l’arnaque, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Un numéro de téléphone pour chaque compte non vérifié

En mars 2018, Twitter a donc annoncé que le réseau social allait mettre en place un certain nombre de mesures qui empêcheraient ces comptes non vérifiés de se propager.

Actuellement, si vous avez un compte non vérifié et non associé à un numéro de téléphone et que vous changez votre nom d’affichage en celui d’Elon Musk, cela entraînera un verrouillage immédiat de votre compte.

Avant de le récupérer, Twitter vous demandera de passer un test CAPTCHA et de fournir un numéro de téléphone.

Les arnaqueurs ciblent les twittos actifs

Si les arnaqueurs arrivent à berner certains utilisateurs imprudents, c’est en grande partie à cause de tout le battage médiatique qui règne actuellement autour de la blockchain. La valeur du Bitcoin a connu une hausse astronomique en 2017.

Cela renforce l’idée que se font certains fans de Musk de rapidement devenir riche.

Elon Musk lui-même a reconnu que les arnaqueurs de cryptomonnaie ne manquaient pas d’imagination pour soutirer de l’argent aux internautes en ciblant son propre profil en juillet 2018. Il semble que les critiques émis par le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, soient aussi à l’origine des mesures prises par Twitter. Ce dernier a également la cible des fraudeurs à tel point qu’il a même mis la phrase “Ne pas donner l’ETH” dans son nom d’affichage.

De même, Twitter a annoncé fin juin 2018 qu’il avait acquis une start-up de cybersécurité appelée Smyte qui aidera le réseau social à résoudre efficacement et rapidement les problèmes de sécurité et de spam.

Mots-clés twitter