Twitter Blue offre désormais la possibilité de télécharger les vidéos de 60 minutes

Le média social refait, enfin parler de lui pour de bonnes raisons. Cette semaine a vu le déploiement de nouvelles fonctionnalités comme la possibilité de suivre le cours d’une action depuis la plateforme. L’entreprise ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a dans la foulée, évoqué une autre de ses nouveautés.

Twitter

Celle-ci concerne plus précisément les abonnés de Twitter Blue. Ces derniers pourront désormais effectuer sans aucune contrainte le téléchargement de fichiers vidéo lourds. La taille de ces derniers peut atteindre les 2 Go.

Les possibilités de téléchargements depuis Twitter Blue, revues à la hausse

On se souvient des houleuses premières semaines précédant le rachat de Twitter par le milliardaire américain Elon Musk. L’une des premières mesures fortes prises par le nouveau patron concernait la certification de compte donnant accès à Twitter Blue.

Après avoir indiqué vouloir l’accorder à tout abonné prêt à payer une mensualité de 8 dollars, la nouvelle direction de Twitter a finalement revu sa position. Ainsi, pour cause de sécurité, le réseau social est revenu à une formule plus classique. Il n’a toutefois pas renoncé à sa volonté de rendre plus performante sa formule Twitter Blue. C’est dans cet ordre d’idées que l’entreprise a donc annoncé que les abonnés de cette formule pourront dorénavant télécharger des vidéos de 60 minutes, avec une résolution de 1080 p et une taille de fichier de 2 Go.

Cette nouvelle vient surtout exaucer en partie le vœu d’Elon Musk de faire de Twitter une plateforme attrayante pour les créateurs de vidéos. Il convient de souligner qu’avant le déploiement de cette nouvelle option, les abonnés de Twitter Blue étaient à 10 minutes de téléchargement pour une résolution similaire (1080 p), mais surtout pour une taille quatre fois inférieure, soit 512 Mo.

Il faut toutefois souligner que les abonnés Twitter Blue ne pourront pas accéder à la fonctionnalité depuis leur smartphone Android ou iOS. Ils devront plutôt procéder à leurs téléchargements à partir de Twitter Web. Il n’est pas évident que cela soit du goût de tous, mais c’est déjà ça.

Aussitôt déployée, la nouvelle fonction pose déjà des problèmes

Chaque action, aussi intéressante qu’elle soit, nous met toujours face à de nouveaux défis. C’est certainement la situation que pose le déploiement d’une fonctionnalité autorisant le téléchargement de contenus aussi longs.

Pour mieux cerner les problèmes qui se dessinent en filigrane, il faut imaginer les utilisations possibles de la nouvelle fonctionnalité. Certains utilisateurs peuvent dorénavant s’en servir pour publier des films, des épisodes de séries, des émissions télévisées, etc. Inévitablement, le risque du piratage va se poser. Face à cela, les modérateurs et les systèmes automatisés du réseau social seront mis à rude épreuve.

Ces derniers devront faire plus attention et être plus vigilants. La belle preuve, le mois dernier, la brèche ouverte par le dysfonctionnement des systèmes de droits d’auteur de Twitter a provoqué le téléchargement non autorisé de contenus audio et vidéo par les utilisateurs les plus habiles.

En dehors du risque de piratage, la question de la monétisation de ces vidéos longues se pose également. Passer de 10 à 60 minutes représente un sacré écart et les possibilités de monétisation ne seront naturellement plus les mêmes. Ainsi, à l’image de YouTube, beaucoup se demandent si Twitter insérera des publicités. Pour l’instant, rien n’indique cependant une telle intention de la part du média social.

Source : Tech Crunch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.