Twitter : Elon Musk répond à l’accusation de harcèlement sexuel

Jeudi dernier, la toile était en pleine ébullition. En effet, un incident mettant en cause Elon Musk pour harcèlement sexuel a fait surface. Une affaire qui a bien évidemment fait les choux gras des médias.

Selon les révélations, l’incident a eu lieu en 2016 dans un jet privé appartenant au fondateur de SpaceX. Elon Musk aurait proposé à cette femme, alors hôtesse de l’air travaillant pour SpaceX , de lui faire un massage érotique contre quoi il lui achèterait un cheval. Il lui aurait par la même occasion caressé la jambe sans consentement, et présenté son pénis en érection. Une sordide affaire qui se serait soldée en 2018 par un paiement de 250 000 $ contre le silence de cette femme, selon la source de Business Insider.

Elon Musk
Crédits 123RF.com

Récemment, le principal protagoniste a répondu à ces accusations sur Twitter. Elon Musk a ainsi déclaré que ces accusations sont totalement fausses. Il est même allé jusqu’à qualifier la source de Business Insider « d’activiste d’extrême gauche » ayant des motivations clairement “politiques”.

À lire aussi : Twitter accuse Elon Musk d’avoir violé un accord de non-divulgation

Une affaire de harcèlement sexuel qui aura sûrement des retombées

Pour la précision, la source du média à l’origine de ces révélations est une amie de la victime. Victime qui, pour rappel, aurait reçu 250 000 $ de la part de SpaceX pour son silence dans cette affaire.

En réponse à ces « accusations sauvages », Elon Musk a lancé un défi à cette amie, qu’il qualifie dans la foulée de « menteuse“, de « ne décrire qu’une chose, n’importe quoi (cicatrices, tatouages, …) qui n’est pas connue du public“. Il rajoute qu’elle « ne pourra pas le faire, car cela ne s’est jamais produit ».

À lire aussi : Activision Blizzard règlera 18 millions de dollars à ses employés victimes de harcèlement sexuel et de discriminations

Il va sans dire que cette affaire ne peut tomber à un plus mauvais moment pour Elon Musk et son ambition de mettre le grappin sur Twitter. D’ailleurs, il l’indique clairement dans son intervention sur la plateforme à l’oiseau bleu. Pour le citer : « Non, il était clair que leur seul objectif était une pièce à succès pour interférer avec l’acquisition de Twitter (…) ». Elon Musk pense également que ces accusations sont « politiquement motivées » eu égard à sa récente prise de position contre le parti démocrate.

Nous ne manquerons pas de vous tenir des évolutions de cette affaire qui promet de faire beaucoup parler d’elle ces prochaines semaines.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.