Twitter et les histoires d’amour en avion ne font pas bon ménage

Aujourd’hui, avec les smartphones et les réseaux sociaux, essayer de protéger sa vie privée est difficile, voire quasiment impossible.

Un couple d’inconnus qui se sont rencontrés à bord d’un avion l’a appris à ses dépens. Si vous êtes actifs sur les principales plateformes sociales, en l’occurrence Twitter, vous avez certainement vu défiler sur vos écrans #ThePlaneBae qui fait actuellement partie des hashtags les plus populaires du moment sur les réseaux sociaux.

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu suivre l’histoire, #ThePlaneBae est apparu suite à la naissance d’une romance à bord d’un avion, romance qui a été racontée en détail sur Twitter par une des passagères qui a assisté à la scène.

Néanmoins, au-delà du succès que le récit a eu sur la toile, cette histoire pose de vraies questions concernant le rapport à l’anonymat et au respect de la vie privée.

Un début de romance

L’histoire a été racontée sur Twitter par Rosey Blair qui a assisté en direct à la naissance d’une future romance entre deux passagers de l’avion dans lequel elle se trouvait. Rosey Blair avait pris un vol en direction de Dallas dans le Texas aux États-Unis avec son petit ami. N’étant pas assise côte à côte, elle a donc demandé à une jeune femme d’échanger de place avec son petit ami pour qu’ils puissent s’asseoir ensemble.

Pour plaisanter avec cette inconnue, Rosey et son copain lui ont dit que son futur voisin sera son âme sœur. Il s’est avéré que la jeune femme a eu pour voisin un jeune homme au physique très avantageux avec qui le courant est directement passé.

Les deux jeunes gens ont donc commencé à discuter sous les yeux de Rosey Blair qui a décidé de tout documenter sur Twitter.

Victime de cyberharcèlement

Rosey Blair n’a pas hésité à tout raconter sur les réseaux sociaux, photos et vidéos à l’appui dans sa story sur Instagram et puis sur Twitter. Elle a détaillé les moindres de leurs interactions, leur rapprochement physique et tout ce qu’elle a entendu sur Twitter.

Les abonnés de Rosey se sont régalés du récit de la jeune femme, y allant même de leurs commentaires personnels. Le succès de l’histoire a été tel que le Huffington Post en a même parlé dans ses colonnes. L’identité du jeune homme a été révélée et il s’appelle Eaun Holden. La femme quant à elle est restée dans l’anonymat et à même quitté les réseaux sociaux car elle était victime de cyberharcèlement.

Si l’histoire a fait sourire de nombreuses personnes, d’autres ont pointé du doigt une terrible invasion de la vie privée de ces deux inconnus même si leurs visages n’ont pas été dévoilés.

Mots-clés twitter