Twitter : Il copie les tweets de Trump et son compte est fermé en 3 jours

Les tensions ont augmenté ces derniers jours aux USA. Alors que la pandémie de Covid-19 frappe violemment le pays, de violentes manifestations ont lieu dans tout le pays. Des manifestations nées après la mort de George Floyd, homme noir, des mains d’un policier. Les émeutiers reprochent aux forces de l’ordre un racisme institutionnel envers les Afro-Américains dans leurs rangs. Face à la situation, Sony aura même décidé d’annuler la présentation de sa PlayStation 5 tandis que Twitter n’hésite pas à censurer les appels à la violence publiés par le président des USA, Donald Trump.

Mais Donald Trump est-il au-dessus des lois sur Twitter ? Car beaucoup s’étonnent que son compte ne soit toujours pas désactivé.

Crédits Pixabay

Comme le rapporte Mashable, un internaute s’est livré à une petite expérience.

Un compte chargé de copier les propos de Trump

C’est un compte appelé SuspendThePres qui est né sur Twitter, sous l’impulsion d’un utilisateur nommé BizzareLazar. Ce dernier a souhaité mener une petite expérience suite aux déclarations de Donald Trump invitant à la violence contre les manifestants.

Des propos largement condamnés par Twitter, contrairement à Facebook et de nombreux cadres désavouant désormais Mark Zuckerberg pour son inaction.

SuspendThePres a passé plusieurs jours à copier tous les tweets de Donald Trump pour les publier. L’objectif était de démontrer que malgré ses appels à la haine, le président des États-Unis est au-dessus des lois sur Twitter, son réseau social préféré pour communiquer. Car depuis le début des émeutes, beaucoup constatent que l’homme viole régulièrement les conditions d’utilisation de la plate-forme sans être inquiété.

Résultat ? Moins de trois jours après sa création, le compte SuspendThePres a été banni, avec comme unique solution la suppression d’un tweet violant les conditions d’utilisation. Un tweet qui était évidemment une copie d’un message publié par Trump, invitant à ouvrir le feu sur les manifestants après la mort de George Floyd.

La défiance vis-à-vis de Donald Trump semble de plus en plus grande aux USA, à l’heure d’immenses manifestations. Manifestations qui se sont étendues à travers le monde entier. Avec son compte aux millions d’abonnés et étant à la tête d’une puissance mondiale, il semble évident que Trump profite d’un traitement de faveur sur Twitter.

Mots-clés donald trumptwitter