Twitter lance son nouveau filtre pour les messages privés indésirables

Twitter met à jour son système de messagerie directe avec un filtre anti-abus et anti-spam. La phase test qui a commencé à la mi-août 2019 a été couronnée de succès. Le déploiement de cette nouvelle fonctionnalité a donc débuté le mardi 1er octobre. Le filtre est désormais disponible pour les utilisateurs de Twitter sur iOS, Android et le Web.

Tous les messages ne sont plus regroupés dans un seul onglet grâce à ce nouveau filtre. Les contenus indésirables qui sont dans la boîte de réception sont placés dans un onglet réservé. Ces messages ne sont donc plus visibles immédiatement et l’utilisateur aura donc le choix afin de les ouvrir ou pas.

Crédits Pixabay

La nouvelle fonctionnalité pour les messages privés (DM) permet ainsi aux utilisateurs de laisser leur boîte de réception ouverte. Ils peuvent dans la foulée supprimer sans pour autant voir les contenus indésirables.

Un onglet dédié pour les messages indésirables

Ce nouveau filtre anti-abus et anti-spam de Twitter est particulièrement utile pour les utilisateurs qui souhaitent garder leur boîte de réception ouverte.

Le nouveau système de messagerie permet en effet d’éviter une confrontation immédiate avec les contenus indésirables. Il s’agit généralement des messages des personnes que vous ne suivez pas ou bien de spams.

Dans les deux cas, les messages seront systématiquement placés dans un onglet réservé (Messages supplémentaires) et pour y accéder, il faudra que l’utilisateur clique sur « Afficher » pour les voir. En plus, le nouveau filtre prévient au préalable que le message contient des contenus potentiellement choquants ou abusifs.

Avec le déploiement du nouveau filtre pour les messages indésirables, Twitter montre ainsi sa détermination à lutter contre les abus en ligne. Cette nouvelle fonctionnalité s’ajoute à l’« Hide Replies », l’option « Masquer un Tweet », qui permet aux utilisateurs de cacher les réponses abusives à leurs tweets afin de contrôler leurs conversations.

Twitter comble tardivement son retard

Twitter fait un pas en avant pour lutter contre les abus en ligne, néanmoins cette nouvelle fonctionnalité anti-abus et anti-spam débarque tardivement par rapport à ses concurrents. Facebook Messenger filtre de cette manière les messages indésirables depuis décembre 2017.

Face à la frustration grandissante des utilisateurs à cause des abus et des spams, la phase test qu’a entreprise le réseau social à l’oiseau bleu à la mi-août 2019 semble être inutile. Il aurait suffi que Twitter ajoute au paramètre une option « Activer/Désactiver » pour filtrer les messages indésirables.

Mots-clés twitter