Twitter met en garde contre une plaisanterie qui peut bloquer votre compte

Twitter est un outil formidable de communication. Le réseau social permet de publier de très courts messages ou médias pour échanger avec des personnes du monde entier. Mais comme tout réseau social, il existe des dérives que le support tente de réduire en limitant l’accès aux personnes jugées trop jeunes : moins de 13 ans. Ce n’est pas pour rien que la plate-forme demande un âge lors de l’inscription et refuse le droit d’accès à certaines personnes. De mauvais plaisantins ont donc décidé d’utiliser cette protection pour se jouer d’inscrits un peu trop naïfs. Une blague contre laquelle Twitter met en garde.

Plusieurs plaisantins ont affirmé que pour débloquer des thèmes exclusifs sur Twitter, il suffisait de changer sa date de naissance et choisir 2007.

Bien évidemment, cette action vous place sous la barre de 13 ans et bloque instantanément votre compte !

Twitter prévient ses utilisateurs de la présence d’une telle plaisanterie

Ce sont de nombreux utilisateurs qui ont partagé cette blague. Une rumeur vite répandue voulait qu’en changeant sa date de naissance en 2007, de nouveaux thèmes étaient alors débloqués sur le réseau social. Seulement voilà : cette action n’aura qu’une conséquence, celle de bloquer votre compte. Une mesure mise en place par Twitter bloquant l’accès à ses services suite au RGPD du Parlement Européen en mai dernier dans un but de protection de la vie privée des plus jeunes.

Bien évidemment, cette blague est arrivée jusqu’aux oreilles du support de Twitter qui a communiqué à ce propos, invitant les utilisateurs à ne surtout pas tomber dans le panneau.

Nous avons remarqué qu’une blague circule et incite à changer votre année de naissance en 2007 dans le but de débloquer de nouveaux thèmes. S’il vous plait, ne le faites pas. Vous serez bloqués car l’âge de votre profil est en dessous de 13 ans.

Nul doute que les blocages ont dû être suffisamment nombreux pour pousser le réseau à communiquer dessus. Si vous en avez été victimes, il suffira de contacter le support pour débloquer votre compte. Une blague, il faut le reconnaître, plutôt rusée et qui n’aura pas tardé à se répandre très rapidement sur Twitter.

Mots-clés twitter