Twitter part en guerre contre les trolls

Twitter va lancer dans ces prochaines semaines trois nouveaux outils afin de lutter contre les trolls qui sévissent sur la plateforme. Ils porteront sur l’affichage des messages, les utilisateurs bannis et la recherche.

Twitter a de nombreuses qualités, c’est indéniable. Bien utilisé, il peut parfaitement compléter une veille ou même faire office de plateforme d’échange et de discussion. Le problème, bien sûr, c’est que tous les utilisateurs du service ne se comportent pas comme ils le devraient.

Twitter Trolls

Twitter va lancer trois outils pensés pour limiter le champ d’action des trolls.

De nombreux trolls viennent ainsi déverser quotidiennement leur haine sur la plateforme, n’hésitant pas à rudoyer leurs semblables pour se donner un peu plus de contenance.

Twitter et les trolls, une tradition

Twitter a tout à fait conscience du problème et l’entreprise a donc demandé à ses ingénieurs de travailler sur des outils capables de limiter l’action de ces personnes néfastes.

Trois outils vont donc être déployés dans ces prochaines semaines.

Le premier se focalisera sur les messages ou plutôt sur leur visibilité. Twitter sera en effet bientôt capable d’identifier les tweets les moins qualitatifs. De les identifier… et de les masquer.

Pour éviter que les trolls ne viennent pourrir les échanges faits sur la plateforme, ces messages seront en effet cachés par défaut et regroupés sous un bouton “montrer les tweets les moins pertinents”.

Un bouton placé tout en bas de la page de la discussion, bien entendu.

Twitter a aussi décidé d’axer sa stratégie sur les bannissements définitifs. Grâce à ces nouveaux outils, le service sera en effet capable de bannir les utilisateurs posant problème et de les empêcher d’ouvrir de nouveaux comptes par la suite.

Trois outils pour limiter le pouvoir de nuisance des trolls

Comment ? Ce n’est pas précisé malheureusement. La firme est en effet restée volontairement floue afin d’éviter les parades.

La dernière mesure prise par Twitter a trait à la recherche. Les ingénieurs de l’entreprise ont en effet travaillé sur une nouvelle version de leur moteur, une version bien plus sécurisée que la précédente.

Par défaut, les tweets comprenant du contenu dérangeant seront masqués et ils n’apparaîtront pas dans les résultats des recherches. Même chose pour les messages en provenance de comptes peu fiables.

Les utilisateurs auront la possibilité de désactiver ce filtre, bien sûr, mais ils devront se rendre dans les paramètres du service et/ou de l’application pour le faire.

Pour l’heure, Twitter n’a donné aucune date et on ne sait donc pas quand ces outils seront disponibles.

Mots-clés twitterweb