Twitter teste un bouton dislike, ou presque

Twitter semble avoir de l’énergie à revendre en ce moment. Après avoir déployé la nouvelle version de Tweetdeck, le réseau social à l’oiseau bleu remet le couvert avec un test portant sur l’application iOS. Un test portant sur un nouveau bouton de dislike.

Si vous avez déjà utilisé Twitter une fois dans votre vie, alors vous savez qu’il existe finalement trois manières de réagir à un tweet : répondre au message, le liker ou le retweeter.

La page d'accueil de Twitter
Crédits Pixabay

Il semblerait que ce ne soit pas suffisant pour le réseau social. Ce dernier a en effet indiqué cette nuit qu’il testait un nouveau bouton.

A lire aussi : Les éphémères Fleets de Twitter tirent leur révérence

Twitter teste un nouveau bouton

Ce bouton consistera tout simplement à voter contre un commentaire.

Concrètement, donc, ce nouveau bouton ne sera pas intégré aux tweets publiés par les utilisateurs, mais à leurs réponses. Les tweetos trouveront ainsi cinq boutons dans ces fameuses réponses : le premier pour répondre au commentaire, le second pour le relayer, le troisième pour le liker, le quatrième pour le disliker et le dernier pour le partager.

Ce bouton dislike ne sera en revanche pas rendu public. Twitter précise d’ailleurs qu’il ne fonctionnera pas réellement comme un bouton de dislike et qu’il aura principalement pour but de permettre aux utilisateurs d’indiquer qu’une réponse ne leur semble pas pertinente.

A lire aussi : 6 choses à savoir sur Twitter Blue

Un bouton dislike qui n’est pas vraiment un bouton dislike

Twitter ne détaille pas l’objectif de ce test, mais la firme précise tout de même que ce bouton n’aura aucun effet sur l’ordre d’affichage des commentaires. Autrement dit, même si une réponse totalise un grand nombre de votes négatifs, elle continuera d’apparaître dans la chronologie et elle occupera toujours la même place.

Si l’on en croit les explications données par l’entreprise, alors ce test aurait principalement pour but de permettre à Twitter de mieux comprendre ce que les internautes estiment comme pertinent ou pas. Il semblerait donc que ces nouvelles données serviront principalement à la tambouille interne et propre aux algorithmes du service.

Pour l’instant, ce test est uniquement mené auprès des utilisateurs d’iOS. En outre, il n’est pas généralisé. Seule une poignée de personnes peut donc avoir accès à ce nouveau bouton.

De notre côté, en tout cas, il n’est pas présent.

Mots-clés twitter