Twitter va enfin laisser tomber la limite des 140 caractères, du moins pour les messages privés

Twitter cherche-t-il à marcher sur les traces de Facebook Messenger de Snapchat, de WhatsApp et de toutes les autres solutions du même genre ? C’est fort possible. Preuve en est, la firme vient d’annoncer une excellente nouvelle pour ses utilisateurs : elle va laisser tomber la limite des 140 caractères pour les messages privés.

Et attention car on parle ici uniquement des DMs. Rien ne va changer pour les messages publics et ces derniers seront toujours limités à 140 caractères pour nous forcer à faire preuve de concision.

Twitter DMs

Twitter a décidé de faire des efforts sur les DMS, pour le plus grand plaisir de ses utilisateurs.

Il faut également savoir que Twitter s’est contenté de repousser la limite imposée, sans pour autant la supprimer. Désormais, vos messages privés ne pourront pas dépasser les 10 000 caractères.

Twitter lorgne désormais du côté de la messagerie instantanée

Remarquez, cela vous laissera largement de quoi voir venir. A titre de comparaison, sachez que le contenu de cet article comporte très exactement 2 245 caractères (et 358 mots). Vous aurez donc largement de quoi vous amuser.

Quoi qu’il en soit, ce changement n’est pas aussi anodin qu’on pourrait le croire.

Les solutions de messagerie instantanée ont toujours marché, c’est vrai. MSN Messenger a été utilisé par des dizaines de millions de personnes réparties aux quatre coins de la planète et il en allait de même pour ICQ.

Toutefois, beaucoup de choses ont changé durant ces dernières années. Les technologies nomades ont littéralement explosé et les gens utilisent désormais plus leur téléphone que leur tablette ou même que leur ordinateur.

Ces changements ont eu un impact considérable sur le marché et c’est en grande partie ce qui a permis à Snapchat de trouver sa place parmi les jeunes.

Twitter a aussi profité de cette nouvelle dynamique, mais pas autant que ses concurrents. Et ce pour une raison assez évidente : il ne propose pas les mêmes fonctions. Pas du tout même et c’est bien là tout le problème car peu de gens arrivent à comprendre son utilité.

Demandez par exemple à vos enfants ce qu’ils en pensent. Leur réponse pourrait vous surprendre.

En levant cette limite, Twitter va pouvoir développer de nouveaux usages, et toucher ainsi un public plus large. Enfin, en théorie du moins parce que la solution accuse pas mal de retard de ce côté-là.

Mots-clés twitterweb