Twitter va utiliser le deep learning pour recadrer nos photos

Afin de mieux satisfaire ses utilisateurs, Twitter se tourne vers le « Deep Learning ». L’IA permet de recadrer les photos publiées sur la plateforme de microblogging, notamment celles présentes dans les tweets. L’outil effectue un recadrage automatique des images d’aperçu de façon à ce que la partie la plus importante soit mise en valeur. Cela améliorera considérablement la cohérence de l’interface graphique de Twitter même s’il ne s’agit que d’une simple fonctionnalité.

Le nouveau service a été présenté sur le blog de Twitter. On peut y trouver de nombreuses explications sur son fonctionnement, objectif, etc. Pour pouvoir assurer son rôle principal, il effectue une technologie sur la reconnaissance faciale. Les photos d’objets et des images d’animaux, particulièrement les images de chat ne sont pas cependant concernées.

Twitter Trolls

Toute image sans visage humain représenterait donc une difficulté pour l’application. Heureusement, le système a été amélioré.

Des recherches approfondies pour de meilleurs aperçus

L’équipe de Twitter s’est servie d’une énorme quantité de données pour définir « la saillance ». Ce terme désigne ce qui est pertinent ou non dans une image. « Une région ayant une saillance élevée signifie qu’une personne est susceptible de la regarder lorsqu’elle regarde librement l’image. » d’après les quelques éclaircissements fournis dans le blog du réseau social.

L’unité d’études de la plateforme de microblogging a exploité des informations puisées dans des études universitaires afin d’atteindre un objectif précis : celui de déterminer les zones détectées en premier par les internautes lorsqu’ils fixent une image et de définir la façon dont l’œil parcourt une photo ou une image avant de se concentrer sur une partie délimitée.

Bientôt sur Android, iOS et les ordinateurs de bureau

Les études menées par l’équipe de Twitter ont donné l’occasion de développer un algorithme dédié. Il est capable de définir en avance les zones d’image les plus observées. Cette application est en cours de déploiement sur les ordinateurs de bureau, Android et iOS. Pour le moment, aucune date de sortie n’a été évoquée.

Le machine learning ou apprentissage automatique n’est pas une nouveauté. Plusieurs domaines ont déjà bénéficié de ses avantages. Twitter, lui, l’utilise pour rendre nettement meilleure l’expérience de ses utilisateurs lorsqu’ils consultent leurs fils d’actualités respectifs.

Mots-clés twitterweb