UB-85 : le sous-marin allemand a été retrouvé au large de l’Ecosse

La Western HVCD Link, une entreprise écossaise, a fait une découverte inattendue lors de la pose d’un câble sous-marin au large de l’Écosse. En analysant les fonds marins à l’aide de son sonar, un navire de la société est en effet tombé sur un ancien sous-marin. Il s’agirait de l’épave du mythique UB-85, un vaisseau allemand coulé en 1918 et donc à la fin de la Première Guerre Mondiale.

UB-85 était un sous-marin de type UB III. Il mesurait un peu plus de 55 mètres de long et environ six mètres de large, pour un poids tournant autour des 647 tonnes une fois immergé.

UB-85

UB-85 a été retrouvé. Lui, ou plutôt son épave.

Le système de propulsion du vaisseau s’appuyait sur deux arbres d’hélice et sur deux moteurs conçus par Daimler, des moteurs capables de délivrer une puissance de 1 050 chevaux.

UB-85 a coulé le 30 avril 1918, dans des circonstances mystérieuses

Ils étaient également épaulés par deux moteurs électriques développés par Brown, Boverie & Cie. Grâce à cette configuration, le sous-marin pouvait atteindre une vitesse de 13,4 noeuds en surface ou de 7,5 noeuds immergé, soit une vitesse comprise entre 13,9 et 24,8 km/h. C’est évidemment peu comparé aux sous-marins de notre époque, mais l’UB-85 était un des appareils les plus avancés à l’époque et il a coulé de nombreux navires tout au long de sa carrière.

Une carrière qui n’a pas été très longue d’ailleurs puisque le vaisseau a tenu seulement quelques mois en mer.

UB-85 a été envoyé au large des côtes irlandaises au début de l’année 1918 pour effectuer des patrouilles. Le 30 avril, le sous-marin a croisé la route d’un navire britannique et il a subi une avarie en cherchant à lui échapper. Un dysfonctionnement intervenu au niveau d’une trappe a effectivement provoqué une inondation partielle du bâtiment et ce dernier a été obligé de faire surface. L’équipage n’a eu d’autre choix que de l’abandonner et il a fini par couler.

Un monstre responsable du naufrage ?

Après avoir été capturés par la flotte britannique, les matelots allemands ont été ramenés sur les côtes, comme prisonniers de guerre. Interrogé par des soldats, le capitaine aurait alors déclaré que le sous-marin avait dû faire surface pour recharger ses batteries et qu’il avait été attaqué au même moment par une créature marine qui l’a laissé incapable de plonger de nouveau.

US-85 n’a jamais été retrouvé. Pas avant aujourd’hui en tout cas et cette découverte offre évidemment de nombreuses perspectives. Le Dr Innes McCartney pense ainsi que la découverte de l’épave permettra à la communauté scientifique de faire toute la lumière sur le naufrage du bâtiment.

Étrangement, cet historien ne croit pas en les explications du capitaine du navire.

Crédits Image

Mots-clés histoireinsolite