Uber se lance dans le camionnage avec Uber Freight

Uber, la société de location de voitures avec chauffeurs, souffre actuellement d’une mauvaise image de marque. Le groupe californien de Travis Kalanick est menacé de fermeture en Italie. Récemment, l’entreprise a connu des pertes financières importantes. Ses propres chauffeurs se rebellent contre elle. Néanmoins, tout cela n’empêche pas la société d’élargir son champ d’activité en diversifiant ses services.

Depuis quelque temps, la firme s’intéresse de plus en plus au secteur du camionnage. En août 2016, elle avait racheté la start-up Otto, spécialisée dans la construction de camions autonomes. Dernièrement, elle a présenté une nouvelle application pour le transport routier de marchandises. Celle-ci a été baptisée Uber Freight.

Uber Freight

Lancée aux États-Unis, Uber Freight n’est pas encore disponible dans d’autres pays. L’application est accessible sur iOS et Android.

Fluidifier les étapes dans le processus du transport routier

L’application facilite certaines tâches qui peuvent ralentir le travail des routiers. « Nous pensons fondamentalement qu’en mettant l’accent sur les points de souffrance des conducteurs, nous pouvons résoudre les plus grands défis de l’industrie. Des conducteurs heureux sont des expéditeurs heureux », a indiqué la société dans un billet sur Medium.

« Maintenant, Uber amène cette magie (la location de voitures avec chauffeurs) à l’une des industries les plus importantes du pays : le transport par camion », s’est-elle félicitée. Elle a ajouté que « ce qui prenait plusieurs heures et nécessitait plusieurs appels téléphoniques peut maintenant être obtenu en appuyant sur un bouton. »

A travers cette application, Uber fait un premier pas sur un des secteurs clés de l’économie américaine. Tous les ans, quatorze-milliards de tonnes de marchandises sont transportés par les camions.

Numérisation du transport de fret

Uber Freight permettrait « d’éliminer la recherche et la réservation de marchandises, qui représentent souvent la partie la plus stressante de la journée d’un chauffeur. »

D’après Kerry Wu, analyste chez le cabinet d’études CB Insights, « La nouvelle application fret d’Uber vise directement le marché du transport de fret par camion, mais des services de messagerie comme UPS et Fed Ex surveillent certainement étroitement ce développement. »

Alex Paci travaille également au sein de ce même cabinet. Pour elle, les États-Unis assistent aujourd’hui à une phase de numérisation du transport de fret. Ce dernier aurait toujours été « décrit comme utilisant encore le papier et le crayon et comme assez désorganisé, notamment dans le secteur de la prise en charge et de la livraison porte-à-porte. »

Mots-clés uber