Uber va désormais « désactiver » le compte des utilisateurs mal notés par ses chauffeurs

Depuis déjà pas mal de temps, Uber a permis à ses utilisateurs de donner une note aux conducteurs pour repérer les mauvais éléments. Le 29 mai dernier, l’entreprise a annoncé que ce sera maintenant au tour des chauffeurs d’évaluer les passagers. Ceux qui recevront de mauvaises notes seront ainsi expulsés de la plateforme.

Selon la société, il faudra quand même une note vraiment basse pour avoir son compte désactivé.

Comme mesure d’accompagnement, Uber donnera plusieurs occasions aux usagers d’améliorer leur note avant une expulsion définitive. Ainsi, lorsque la note d’un client commencera à baisser, la société lui indiquera comment la rétablir en donnant des conseils et instructions.

Les responsables de la compagnie pensent que c’est la bonne chose à faire pour obtenir le respect mutuel entre les conducteurs et les passagers. Selon eux, cette nouvelle politique ne touchera en fait qu’un petit nombre de leurs clients.

Les raisons de cette décision

La décision d’Uber de noter les passagers intervient après que de nombreux conducteurs se soient plaints du mauvais comportement de certains clients. Les forums des chauffeurs d’Uber et Lyft sont en effet remplis d’anecdotes sur des passagers impolis, ceux qui claquent la porte ou encore ceux qui annulent les courses.

D’autres utilisateurs vont même plus loin en mettant de la nourriture ou des déchets partout, en buvant de la bière, en vomissant, et même en ayant des rapports sexuels dans le véhicule.

D’après Moira Muntz, porte-parole de l’Independent Drivers Guild de New York, les clients sont en général respectueux, mais il y a ceux qui menacent la sécurité du chauffeur ou encore ceux qui tiennent des propos racistes.

Ce qu’il faut faire selon elle, c’est les expulser. Désactiver les mauvais usagers fait partie de la politique d’Uber visant à instaurer le respect. La compagnie prévoit également de mettre à jour ses directives communautaires pour que celles-ci soient centrées sur le respect pour autrui, la sécurité et le respect de la loi.

Les perspectives futures

Uber prévoit de lancer une campagne de sensibilisation pour informer tous ses utilisateurs et ses conducteurs par rapport à la mise à jour de ses règles de base. Tout le monde devra accepter les nouvelles directives avant de pouvoir utiliser l’application. Les enfreindre pourrait mener à la désactivation du compte.

Parmi ces nouvelles directives, l’entreprise indique que les actes de violence, les comportements sexuels, le harcèlement et tout acte illégal lors de l’utilisation de ses services causeront l’expulsion. La compagnie ajoute aussi que tous les concernés devront coopérer si les forces de l’ordre sont impliquées.

Cette initiative d’Uber parait justifiée dans la mesure où elle permettra d’instaurer le respect mutuel entre conducteurs et usagers. Reste à savoir comment vont réagir les passagers par rapport au fait d’être évalué.

Mots-clés uber