Uber va tester l’enregistrement audio des trajets par les passagers et les conducteurs

Dans un effort pour améliorer la sécurité des passagers et des conducteurs, Uber projette de donner à ces derniers la possibilité de faire un enregistrement audio des trajets. Selon les informations, la nouvelle option sera testée pour la première fois au Mexique et au Brésil.

Jusqu’ici, la compagnie n’a pas encore indiqué de plans pour le lancement de l’option aux États-Unis. Elle a toutefois indiqué vouloir tester la fonctionnalité dans d’autres pays si les essais en Amérique du Sud se passent bien.

Crédits Pixabay

Uber a annoncé la nouvelle sur le nouveau programme en novembre à l’aide d’une publication en portugais sur son blog. Ainsi, les passagers ou les chauffeurs des véhicules Uber pourront enregistrer les voyages en utilisant le « Safety Toolkit », et ce, avant ou durant le trajet. A l’arrivée, on leur demandera si tout s’est bien passé ou s’il y a eu des problèmes. Ils ont ensuite le choix entre envoyer le document audio à Uber ou juste ne rien faire.

D’après ce que l’on sait, les enregistrements ne seront pas effacés, mais resteront dans l’historique des voyages. Toutefois, les passagers ou les conducteurs ne pourront pas les écouter, mais pourront seulement les envoyer à la compagnie en cas de problème.

Quelques soucis en perspective

Selon Uber, les tests qui seront effectués soulèvent quand même quelques problèmes, notamment au niveau de la vie privée. Les enregistrements resteront en effet sur les appareils des utilisateurs, mais ils seront chiffrés. L’entreprise a indiqué que le fait que les usagers gardent indéfiniment les enregistrements audio sur eux n’inspire pas vraiment confiance.

Ensuite, un autre problème réside au niveau du consentement. Les lois des différents États diffèrent en effet concernant le principe du consentement entre deux parties.

Renforcer la sécurité

La nouvelle fonctionnalité proposée par Uber fait partie d’un programme plus large dont le but est d’améliorer la sécurité à la suite de rapports inquiétants sur des cas de violence et d’agressions sexuelles.

Uber a ainsi lancé le « pin-matching » qui va s’assurer que les passagers montent dans le bon véhicule. Il y a aussi la possibilité d’appeler le 911 directement à partir de l’application.

En tout cas, attendons de voir les résultats des premiers tests pour savoir si cette nouvelle fonctionnalité aura réellement des impacts positifs sur l’utilisation du service d’Uber.

Mots-clés uber