UberSheat, le Uber Eats français de la weed

Tout le monde connaît Uber Eats, le service de livraison de plats à domicile du géant américain Uber, mais très peu connaissent encore « UberSheat », un service qui s’inspire d’Uber Eats et qui propose, nous raconte Le Progrès, de livrer des échantillons de weed dans la région lyonnaise. Vous l’aurez compris, UberSheat n’a rien avoir avec le géant américain.

C’est un service qui a été créé par un dealer qui propose de livrer du cannabis « dans tout Lyon en moins d’une heure ». Ce dealer fait la promotion de son service sur Snapchat au vu et au su de tous via le compte UberSheat 69.

Sur son compte, ce dernier promet à sa clientèle « des produits de qualité ».

Un dealer qui n’a peur de rien

Certes, notre fameux dealer prend bien soin de ne pas dévoiler son visage sur son compte, toutefois, il n’hésite pas à montrer comment il s’y prend pour préparer ses sachets de cannabis et de résine. Il en profite également pour faire sa pub et annoncer des promotions à ses clients.

Sur son compte, le dealer propose à sa clientèle des services sur-mesure et leur offre la possibilité de choisir parmi de la weed venant des Pays-Bas et d’Espagne, mais aussi du haschich en provenance du Maroc. Ce dernier vend ses produits à 10 euros le gramme.

Une pratique qui devient courante

Dans les vidéos publiées sur Snapchat, on peut voir que le dealer qui se cache derrière le compte UberSheat 69 a le sens du marketing. En effet, ce dernier n’hésite pas à accompagner ses paquets de cannabis d’une petite carte sur laquelle se trouve toutes les informations permettant de le contacter. Il y indique également ses horaires de travail.

Sur une des vidéos, on peut l’entendre expliquer comment fonctionne son service. « Envoyez votre commande plus une adresse sur WhatsApp ou Snapchat, un livreur arrivera dans les plus brefs délais », peut-on l’entendre dire.

Ce n’est pas la première fois que des dealers font la promotion de leur service de la sorte. Au vu du buzz qu’il a suscité, la police ne risque pas de mettre longtemps avant de remonter jusqu’au créateur d’UberSheat 69.

De son côté, Uber ne s’est pas encore prononcé au sujet de cette affaire.

Mots-clés nsfy