Ubisoft multiplie ses projets d’animation à la télévision

Ubisoft, jamais les derniers en termes de transmedia et de transposition à l’écran de leurs franchises multimillionnaires, semble mettre la gomme cette année et multiplie les projets aux formats très différents.

L’édition 2019 de l’E3 avait déjà confirmé l’arrivée prochaine d’un film The Division exclusif au service de streaming Netflix et c’est maintenant le format série télévisée qui est à l’honneur de ces dernières annonces.

Ubisoft

Helene Juguet, directrice en chef de la branche Film & Television d’Ubisoft annonce ainsi que “chaque série à un public cible différent et un format différent“, cherchant toujours à satisfaire chaque démographie comme dans la plus pure habitude de l’éditeur français.

Pour les petits et les grands

On apprend ainsi par le site The Hollywood Reporter que deux franchises se verront adaptées en non-animé à destination de toute la famille : la très populaire série de jeux mobiles Hungry Shark et le cher Rayman qu’on penserait presque oublié. Si la quatrième saison des Les Lapins Crétins : Invasion est d’ores et déjà confirmée, on n’espérait plus voir l’ex-mascotte de l’éditeur se parer de sa propre adaptation à la télévision.

Si son titre reste encore inconnu, une adaptation très libre de l’univers de Watch Dogs ciblera ainsi les enfants un peu plus âgés ; son visuel très cartoon et coloré laisse accompagne la promesse d’un dessin animé centré sur des “cybermystères”, aussi vague le terme semble-t-il.

Pour conclure la liste de ces projets et pas des moindres, c’est l’expansion Blood Dragon du jeu Far Cry 3 qui aura droit à sa propre série animée destinée à un public légèrement plus adulte. Sobrement intitulé Captain Laserhawk: A Blood Dragon Vibe, cette adaptation se verra attitrée des services d’un producteur de télévision à l’actualité très chargé : Adi Shankar, déjà à l’œuvre sur la série Castlevania pour Netflix, planche également sur des séries adaptées des univers de Devil May Cry et Assassin’s Creed.

Le visuel se veut volontairement neon-laser-années-80 et terriblement fidèle à son matériel d’origine qui ne rechignait pas en termes de références à Terminator, RoboCop ou autre Rocky IV. Un dernier projet dont les détails restent très vagues s’apparenterait à une série humoristique animée à sketch sur la “culture jeu vidéo”.

Mots-clés far cryubisoft