Ubisoft oblige, Watch Dogs Legion détaille ses microtransactions

Les microtransactions connaissent un succès colossal, participant notamment aux revenus colossaux engendrés par Fortnite. Mais certains achats intégrés font grincer des dents les joueurs. La communauté se souviendra de la polémique Battlefront II. Avec de nombreuses microtransactions, le jeu basé sur l’univers Star Wars permettait de progresser plus rapidement en payant. Un pay-to-win dans un jeu payant plein pot qui n’a pas plu, poussant EA à revoir sa politique. Et les microtransactions sont également très présentes chez Ubisoft, mainte fois moqué pour ses achats intégrés un brin abusifs. Et Watch Dogs Legion ne va pas y échapper.

Comme le rapporte TweakTown, Ubisoft a détaillé les microtransactions du jeu.

Crédit : Ubisoft

Un jeu cyberpunk qui aura la lourde tâche d’arriver après Cyberpunk 2077, très attendu par les joueurs.

Watch Dogs Legion proposera également des microtransactions

Ubisoft oblige, la société intégrant des microtransactions dans tous ses jeux ne fera pas de Watch Dogs Legion une exception. Sur le site officiel du jeu, le titre détaille ses achats intégrés.

Il sera possible d’acheter de l’ETO, monnaie du jeu.

Une monnaie qui pourrait également être obtenue sans sortir la carte bleue, en réalisant des quêtes, en trouvant certains coffres ou en remplissant des objectifs. Avec cet argent, il sera alors possible d’acheter des cosmétiques qui ne modifieront pas le niveau du joueur.

Les microtransactions permettront également l’achat direct de ces mêmes cosmétiques, ou encore une carte spéciale révélant où se trouvent les objets à collectionner ou des personnages à recruter (qui ne présenteront pas de caractéristiques supplémentaires). Histoire d’éviter toute polémique à la façon d’un Battlefront II, le studio veut rassurer. Watch Dogs Legion ne sera pas un pay-to-win.

Tous les cosmétiques disponibles dans la boutique virtuelle du jeu pourront être trouvés pendant l’aventure, mais aussi les personnages à recruter. Watch Dogs Legion ne demande pas forcément de sortir sa carte bleue pour être terminé à 100%.

Même si Watch Dogs Legion ne demande pas de payer pour être complété, cette démocratisation des achats intégrés pour progresser plus rapidement agace. Mais les joueurs ne sont pas les seuls inquiets de cette multiplication des microtransactions. Certains gouvernement s’intéressent de près aux méthodes des éditeurs de jeux vidéo.