Ubuntu 11.04 est disponible avec une toute nouvelle interface

Ubuntu 11.04, aussi connue sous le nom de Natty Narwhal, est enfin dans les bacs et on peut dire qu’il s’agit là d’une version charnière puisqu’elle embarque une tonne de nouvelles fonctionnalités, à commencer par une toute nouvelle interface. En effet, Canonical a décidé d’abandonner Gnome au profit d’un outil développé par ses soins, à savoir Unity. Une interface graphique plutôt intéressante et qui nous vient tout droit de la fameuse Netbook Edition que certains d’entre vous doivent sans doute connaître. Et forcément, ce n’est pas la seule nouveauté apportée par cette version…

Pas de doute, Unity apporte un sacré changement à Ubuntu, c’est une évidence. En réalité, c’est toute l’interface du système d’exploitation qui a été repensée afin de mieux coller aux attentes des utilisateurs et aux nouveaux usages numériques. On trouve ainsi que la partie gauche un dock rassemblant tous les programmes ouverts et vous permettant en outre d’accéder à toutes les fonctions du système. Attention à ne pas trop vous emballer car pour profiter de cette nouvelle interface, vous aurez besoin d’un ordinateur récent et suffisamment puissant. Certains aimeront, d’autres pas, mais on signalera tout-de-même qu’il est possible d’opter pour une interface plus classique en allant fouiner dans les paramètres de la distribution.

Parmi les autres nouveautés apportées par cette nouvelle version, on peut également citer l’apparition d’un nouveau moteur de recherche qui vous permettra d’explorer aussi bien vos documents personnels que vos applications. Mais ce n’est pas tout, évidemment… En effet, Canonical a également fait pas mal de ménage au sein des programmes installés par défaut. Question navigateur, la fondation a ainsi opté pour la dernière version de Firefox et LibreOffice vient également remplacer OpenOffice. Notons enfin que Banshee – le fameux logiciel de gestion de la bibliothèque musicale – a profité d’une refonte importante.

Même chose pour les fonctions « cloud » du service qui risquent de rendre de fiers services aux utilisateurs. Comme pour les versions précédentes, la nouvelle version d’Ubuntu offre toujours la possibilité d’ouvrir un compte One afin de sauvegarder en ligne ses fichiers, ses contacts ou même sa musique. N’ayant pas encore eu l’occasion de tester cet outil, je ne peux pas vous donner mon avis sur la question mais si certains d’entre vous ont envie d’apporter leur pierre à l’édifice, qu’ils n’hésitent pas à intervenir dans les commentaires à la suite de cet article.

Enfin, on peut également citer l’apparition d’une toute nouvelle fonction, Workspaces, qui vous permettra d’afficher vos différents bureaux en un clic. Pour ceux qui connaissent, cette fonction ressemble comme deux gouttes d’eau à Spaces sur Mac OS X. Pour le reste, et bien n’hésitez surtout pas à télécharger la célèbre distribution histoire de la tester sur votre bécane. En ce qui me concerne, c’est promis, je vais profiter du week-end pour me créer une jolie petite machine virtuelle et voir un peu ce que cette nouvelle version a dans le ventre.

Merci à Vincent pour l’info.

Mots-clés linuxubuntu