Ufeel, le vélo électrique futé

La technologie évolue chaque année. Depuis plusieurs années, plusieurs concepteurs de vélo rivalisent d’ingéniosité pour fabriquer des vélos futuristes. Après le vélo doté d’une batterie à hydrogène, une start-up française nommée Veloci Industries a conçu un vélo entièrement électrique sans batterie, ce qui est une première dans l’histoire.

Baptisé UFeel, ce vélo futuriste a troqué sa batterie pour un supercondensateur. Il ne se recharge pas, ne contient pas de vitesses et de chaînes et peut fonctionner avec une seule roue.

Ufeel : image 1

Lorsque l’utilisateur pédale, l’énergie produite est stockée dans le supercondensateur. Ainsi, il ne pédale pas pour avancer, mais pour alimenter ce dernier.

Un vélo électrique dépourvu de batterie

Le vélo UFeel ne se recharge pas et ne contient pas de batterie. Il a l’avantage d’être plus autonome et d’être plus respectueux de l’environnement. Son alimentation repose notamment sur un supercondensateur, un système basé sur un principe électrostatique et non chimique. Au lieu du lithium, ce dernier emploie principalement de l’aluminium et du carbone provenant de déchets végétaux renouvelables tels que la noix de coco calcinée.

Le supercondensateur a également l’avantage d’avoir une longue durée de vie – entre 10 et 15 ans. À l’instar d’une dynamo, il se recharge en utilisant l’énergie produite au fur et à mesure que l’utilisateur pédale, quelle que soit son allure.

Un vélo futuriste

Selon Adrien Lelièvre – concepteur de l’UFeel – son vélo serait un accord juste entre l’homme et la machine. Ce serait notamment la meilleure alternative aux vélos et trottinettes électriques qui font souvent l’objet d’accidents dans les rues.

En dehors de son avantage écologique, le vélo est 30% plus léger qu’un vélo électrique classique. Son poids devrait notamment avoisiner les 16 kg alors que les vélos électriques classiques pèsent généralement environ 27 kg.

En outre, il est doté de nombreuses options utiles : une prise pour brancher un téléphone, un système de verrouillage, un système de localisation par smartphone, un siège enfant, une remorque et des rangements.

UFeel serait vendu au même prix qu’un vélo électrique classique. Si son design final n’a pas encore été décidé, Adrien Lelièvre a déclaré que les modèles imaginés par la start-up française seront présentés sur son site et les internautes pourront voter pour celui qu’ils préfèrent.

Ufeel : image 2

Mots-clés ufeel