En Ukraine, découverte d’une ferme de crypto-minage illégale avec 3 800 PlayStation 4

En Ukraine, les autorités ont découvert une ferme de crypto-minage composée de plus de 5 000 ordinateurs et… de 3 800 PlayStation 4. Si vous ne savez plus quoi faire de votre vieille console, alors voici peut-être un exemple à suivre. Ou pas.

Ce n’est pas une révélation, mais les cryptomonnaies déchainent les passions, à un point tel que certains pays comme la Chine ont fait le choix de les interdire.

Une pièce symbolisant le Bitcoin
Crédits Pixabay

Si ces monnaies alternatives ne font pas l’unanimité au sein des états, c’est principalement pour deux raisons : elles sont difficilement contrôlables et elles nécessitent beaucoup d’énergie.

Une ferme de crypto-minage illégale en Ukraine

Encore que, considérant ce point, il est sans doute préférable de ne pas tirer de conclusions trop hâtives.

L’Ukraine, de son côté, n’est pas totalement fermée à l’idée. En février, nous vous racontions ainsi cet étrange projet de construction, un projet portant sur une ferme de minage et s’appuyant sur rien de moins que l’énergie nucléaire pour fonctionner.

Toutefois, si le gouvernement ukrainien semble apprécier ces monnaies, ce n’est pas pour autant qu’il laisse la porte ouverte aux fermes illégales.

Des factures de plusieurs dizaines de milliers de dollars par mois

Et justement, récemment, les autorités locales ont fait savoir qu’ils avaient identifié et fermé une ferme illégale. Une ferme composée de plus de 5 000 ordinateurs et de 3 800 PlayStation 4 et qui utilisait de l’électricité volée. Avec à la clé des montants proprement faramineux. Cette ferme nécessitait en effet entre 186 200 Et 259 300 $ par mois pour fonctionner. Et aucune de ces factures n’a bien entendu été payée.

Plus problématique, l’existence de cette ferme a également provoqué d’importants problèmes sur le réseau global, ce qui a conduit à des pannes importantes chez de nombreux habitants du pays. Pour l’heure, on ne sait pas si les personnes à la tête de cette ferme ont été arrêtées.

Rappelons qu’en Ukraine, les crypto-monnaies ne sont pas illégales. Toutefois, elles ne sont pas non plus légales. Le gouvernement applique en effet le statu quo.