Un adolescent a découvert une nouvelle cité Maya en regardant les étoiles

William Gadoury a une quinzaine d’années et il se passionne pour les Mayas depuis sa plus tendre enfance. Il s’intéresse aussi beaucoup à l’astronomie et c’est en conciliant ses deux passions qu’il a fait une des découvertes archéologiques les plus importantes de ces dernières années, damnant ainsi le pion aux chercheurs et aux experts de cette civilisation.

La civilisation maya est une des plus anciennes civilisations du continent américain. Ses origines remontent en effet à la préhistoire. Toutefois, le monde scientifique n’a découvert son existence que sur le tard, il y a environ deux cents ans.

Cité Maya

Un adolescent de 15 ans a découvert une nouvelle cité Maya.

Comment est-ce possible ? En réalité, c’est assez simple. La plupart de leurs cités ont été dévorées par la végétation et les conquistadors espagnols ont en plus brûlé tous les livres laissés par cette civilisation.

Les Mayas ont fasciné des générations d’archéologues

Les Mayas ont fasciné de nombreux archéologues, bien sûr, et cela n’a rien de surprenant car ils étaient bien plus avancés que la plupart des autres civilisations de l’époque. S’ils n’hésitaient pas à exterminer leurs ennemis et même à organiser des sacrifices pour leurs divinités, ils sont aussi réputés pour être des bâtisseurs, des artistes et des scientifiques.

Ils sont notamment connus pour leur amour des étoiles et des constellations.

William Gadoury est tombé amoureux de cette civilisation durant l’enfance et il a lu quasiment tous les livres sur le sujet. Mais voilà, très vite, il a commencé à se demander pourquoi les Mayas avaient construit leurs cités sur des terres arides au lieu de les installer à proximité des rivières.

Cette simple question est devenue une véritable obsession. Il a fini par élaborer une théorie très originale, une théorie selon laquelle les cités maya étaient construites sur des emplacements correspondant… à des constellations. Et devinez quoi ? Il a vu juste !

En analysant une vingtaine de constellations évoquées dans un des rares codex mayas retrouvés, il s’est en effet rendu compte que leurs étoiles correspondaient à l’emplacement de chacune des 117 cités connues.

Les Mayas construisaient leurs cités d’après des constellations !

Fascinant, mais ce n’est pas fini car notre ami a commencé à analyser une autre constellation regroupant pas moins de trois étoiles, une constellation évoquée dans un autre ouvrage de référence.

Il a alors découvert que seul deux cités correspondaient à cette constellation et il a commencé à penser qu’il y avait peut-être une autre cité maya à l’emplacement de la troisième étoile et donc dans la péninsule du Yutacan, au Mexique.

Il a fait part de son hypothèse à d’autres chercheurs et ces derniers ont confirmé sa théorie grâce à des images satellites. William a donc découvert une nouvelle cité maya et pas n’importe laquelle car il s’agit de la cinquième plus grande ville découverte à ce jour.

Et maintenant ? Des chercheurs sont en train de chercher des financements pour organiser une expédition sur place, et ils comptent bien demander au jeune canadien de les accompagner.