Un AirPod a été accidentellement avalé… et a survécu à la traversée du corps de son propriétaire

On n’entend pas tous les jours parler d’un accessoire qui survit à une ballade dans l’appareil digestif de l’homme. Cela a tout l’air d’une anecdote qui pourrait servir de trame pour une publicité d’Apple, mais c’est une expérience bel et bien vécue par un Taïwanais.

Ben Hsu, un recruteur basé à Taïwan a accidentellement avalé une oreillette droite d’AirPod, qui s’est retrouvé dans son estomac. Bien évidemment, il ne s’est pas rendu compte que l’accessoire, relativement petit, tout compte fait, a fait son bonhomme de chemin dans son organisme.

Un AirPod a été accidentellement avalé et survit au transit intestinal

Crédits Pixabay

En effet, à son réveil, il s’est mis à chercher l’endroit où cette fameuse oreillette aurait bien pu se cacher. Et à sa grande surprise, il s’est rendu compte que le bip que l’AirPod rendait “provenait de l’intérieur de son corps” quand il a utilisé l’application “Find my AirPods” pour le retrouver.

Un accessoire bien résistant tout compte fait

Quand Ben Hsu a découvert que l’AirPod était à l’intérieur de son corps, il s’est rendu à l’hôpital municipal de Kaohsiung afin de savoir comment gérer la situation et effectuer des examens y afférents dont une radiologie.

Les médecins l’ont rassuré que le meilleur moyen de se débarrasser de l’objet en question était de le laisser suivre le transit intestinal et l’attendre au bout de la course.

Ce qui est tout de même frappant dans cette histoire, c’est la résistance de l’AirPod. On sait que l’appareil digestif est le siège de beaucoup de réactions chimiques et de mécanismes physiologiques dont la première fonction est la dégradation des aliments que nous mangeons. Mais à notre grande surprise, et à celle de Ben Hsu en particulier, l’AirPod s’en est sorti indemne.

Il lui restait 41% de charge quand il a été récupéré

Malgré les recommandations de la marque à la pomme de tenir les AirPods éloignés de l’eau et de tout liquide qui pourrait les endommager, il semble bien que l’oreillette de notre Taïwanais soit assez résistante pour réussir l’épreuve de l’appareil digestif.

Et comble de la performance, sa batterie était encore chargée à 41% de sa capacité quand il est ressorti, de quoi passer encore un bout de temps en utilisation. Sans doute après que le nettoyage de l’appareil eut été effectué par le propriétaire vu le parcours de l’AirPod.

Mots-clés airpodsapple