Un ancien temple de 1200 ans consacré à Thor et Odin retrouvé en Norvège

En septembre 2020, une équipe d’archéologues dirigée par Søren Diinhoff, du musée universitaire de Bergen, a découvert un ancien temple viking dédié au culte des dieux nordiques Thor et Odin. Ce temple vieux de 1200 ans s’est tenu autrefois à Ose, un village de la ville d’Ørsta, dans l’ouest la Norvège.

D’après Søren Diinhoff, c’est le premier bâtiment de ce genre à avoir été découvert en Norvège.

« C’est la première fois que nous découvrons l’un de ces bâtiments très spéciaux et très beaux. Nous les connaissons de Suède et nous les connaissons de Danemark… Cela montre qu’ils existaient également en Norvège. C’est une expression de croyance plus forte que tous les petits lieux de culte », a-t-il déclaré.

Une habitation viking

Photo de Knud Erik Vinding. Crédits Pixabay

Cette maison, dite des dieux, mesurait 14 mètres de long, 8 mètres de large et environ 12 mètres de haut.

Un lieu de culte et de sacrifice

Les chercheurs ont indiqué que la maison des dieux a vu le jour à une époque où la région d’Ose était dirigée par un groupe de familles fortunées. Selon Søren Diinhoff, « lorsqu’une nouvelle société socialement différenciée s’est installée, à l’âge du fer romain, les familles dirigeantes ont pris le contrôle du culte. »

Sur place, les archéologues ont également trouvé des installations agricoles datant d’il y a 2000 à 2500 ans. Comme son nom l’indique, la maison des dieux était un endroit dédié au culte des dieux nordiques comme Thor et Odin. C’était également un lieu de sacrifice qui montre « une expression de croyance plus forte que les petits lieux de culte retrouvés jusqu’ici. »

À lire aussi : En Inde, découverte d’un ancien temple hindou

De grandes cérémonies religieuses

Ce temple aurait vu défiler de grandes cérémonies religieuses qui avaient lieu durant les solstices d’été et d’hiver. De nombreux éléments retrouvés sur place portent à croire que « ces lieux étaient construits comme un véritable spectacle idéologique. »

Les archéologues ont retrouvé des restes d’animaux qui ont été offerts en sacrifice durant ces cérémonies. Ils ont également découvert une statue en forme de phallus qui devait être utilisée durant des rituels de fertilité.

Durant ces cérémonies, de la viande, des boissons et des métaux précieux tels que l’or faisaient office d’offrandes à des figurines en bois qui représentaient les dieux nordiques.

« Il y avait une bonne ambiance, beaucoup de nourritures et de boissons. Ils devaient passer du bon temps », a indiqué Søren Diinhoff.

À lire aussi : L’histoire de Templo Mayor, le temple aux crânes

Mots-clés archéologie