Un Apple One quadragénaire s’est vendu 375.000 dollars aux enchères

Un Apple 1, le premier modèle d’ordinateur commercialisé en 1976 par Apple, a été vendu aux enchères en début de semaine pour la bagatelle de 375.000 dollars (environ 320.000 euros). En parfait état de marche (un test de 8 heures a d’ailleurs permis de s’en assurer), l’appareil était fourni avec l’ensemble de ses accessoires, y compris son manuel d’origine, sur lequel figure bien entendu le tout premier logo adopté par la firme à la pomme.

C’est la maison RR Auction (basée à Boston, Massachusetts), qui s’est chargée de la vente après avoir initialement estimé le bien entre 300.000 et 400.000 dollars. Une somme conséquente qu’il n’est pas toujours nécessaire d’investir pour mettre la main sur un Apple 1. L’année dernière, un autre exemplaire, lui aussi parfaitement conservé et même de première main, s’était ainsi vendu 110.000 dollars “seulement”. Le commissaire priseur chargé des enchères expliquait alors que la hype autour des produits Apple de collection commençait à retomber, 5 ans après la disparition de Steve Jobs. Force est de constater qu’un an plus tard, la cote de ces produits remonte à une vitesse galopante.

Un Apple One vieux de 40 ans, encore en parfait état de marche, a été vendu pour 375.000 dollars aux enchères par la maison RR Auction, aux Etats-Unis. Une somme élevée sur un marché qui a de nouveau la cote.

Il en faudra toutefois plus pour égaler les records en la matière. En 2013, La maison Breker, spécialisée dans les « Antiquités Techniques », adjugeait par exemple un Apple 1 pour 516.000 euros (soit près de 600.000 dollars), et en 2014, un autre exemplaire voyait (chez Bonhams), son prix s’envoler pour atteindre cette fois le seuil fatidique des 905.000 dollars. Autant dire que l’Apple 1 vendu cette semaine reste finalement une très bonne affaire.

En 1976, l’Apple 1 coûtait 666,66 dollars

Lors de son lancement en 1976, l’Apple 1 était une machine relativement abordable (du moins selon nos critères actuels), puisque les deux Steve (Wozniak et Jobs) s’étaient mis d’accord pour le commercialiser à un tarif de 666.66 dollars. S’il s’agit bien du Nombre de la Bête, aucune connivence satanique de la part de l’Apple des débuts n’est à déplorer. Forbes nous explique en effet que Steve Wozniak cherchait simplement à gagner du temps lorsqu’il tapait ses prix de vente à la machine.

Initialement l’ordinateur devait être vendu 555.55 dollars, mais après un rapide calcul des marges, les deux associés se mirent d’accord pour augmenter ce prix de 100 dollars. Par flemme, ‘Woz’ se serait alors rabattu sur un tarif de 666.66 dollars, beaucoup plus rapide à taper sur papier carbone (ou sur le clavier d’une de ses propres machines).

https://twitter.com/RRAuction/status/1042795035715137536

Crédit illustration : RR Auction