Un Apple Pencil à système haptique pour accompagner les nouveaux iPad Pro ?

Apple nous prépare peut-être une grosse surprise pour la prochaine version de son Apple Pencil. Un brevet déposé auprès de l’USPTO évoque en effet un stylet doté d’un système haptique.

Toutes les personnes qui l’ont eu entre les doigts vous le diront. L’Apple Pencil est confortable, précis et très agréable à utiliser, à un point tel qu’il fait figure d’incontournable pour tous les possesseurs d’un iPad Pro.

L'Apple Pencil en pleine action

Crédits Pixabay

Néanmoins, Apple ne semble pas vouloir rester sur ses acquis et la marque à la pomme a donc déposé un tout nouveau brevet auprès de l’UPSTO, un brevet portant sur un stylet d’un nouveau genre.

Un Apple Pencil vibrant pour la prochaine génération d’iPad pro ?

Très illustré, le document évoque donc un Apple Pencil équipé d’un système haptique, et donc d’un système capable de générer de faibles vibrations.

Si la vue ou l’ouïe l’emportent généralement sur lui, le sens du toucher occupe un rôle central – primordial, même – dans nos interactions avec notre environnement. Sans lui, nous aurions l’impression d’occuper une place de spectateur.

Les constructeurs ont donc mis au point des systèmes capables de simuler des interactions haptiques en s’appuyant sur des vibrations extrêmement précises. Ces systèmes, nous les retrouvons bien entendu à bord de nos smartphones, mais également sur les contrôleurs de nos consoles.

La DualShock 5 de la PlayStation 5 devrait d’ailleurs aller assez loin sur cette question.

De l’importance du toucher en matière d’interactions

Apple, de son côté, ne s’est pas embarrassé d’un tel système pour les deux premières versions de son Pencil, mais la marque semble avoir la ferme intention de corriger le tir. C’est, du moins, ce que l’on peut déduire de ce brevet.

L’idée ici est relativement simple. Il s’agit en effet d’intégrer à un Apple Pencil un système haptique capable de générer de faibles vibrations dans un contexte donné.

-20 % sur les téléviseurs chez Dartyen savoir plus

Cette notion de contexte est d’ailleurs importante. Pour être efficace, un stylet doit avant tout faire preuve d’une extrême précision et être capable de restituer fidèlement chaque mouvement du poignet… ainsi que leur intensité.

Apple, de son côté, envisagerait d’intégrer au corps du Pencil un dispositif piézoélectrique directement connecté à la zone de préhension de l’utilisateur. Grâce à ce système, le stylet serait en mesure d’évaluer la force déployée par nos doigts.

Ce qui lui permettrait bien entendu d’adapter l’intensité de ses vibrations à la manière dont nous le tenons.

Un dispositif piézoélectrique pour éviter les mauvaises surprises ?

Mais quelles seraient les applications d’un tel système haptique ? Apple semble examiner différentes pistes, mais ces dernières seraient toutes liées à l’interface des applications utilisées. Avec une telle mécanique, le Pencil pourrait par exemple nous avertir lorsque nous quittons la zone où nous sommes autorisées à dessiner ou à griffonner.

Alors bien sûr, si l’idée d’un stylet plus intelligent et plus naturel est séduisante, il faut rappeler que les brevets déposés par Apple ne débouchent pas tous sur ses applications concrètes.

En réalité, ces dépôts sont aussi une manière pour la firme de sécuriser ses idées et d’éviter que d’autres constructeurs ne s’en emparent.

Mots-clés appleapple pencil