Un astéroïde géant va passer à proximité de la Terre le 1er septembre

3122 Florence sera un des prochains astéroïdes à passer à proximité de notre belle planète. Il viendra en effet rendre visite à la Terre le 1er septembre prochain. Fort heureusement, il passera à plusieurs millions de kilomètres de notre position.

Cet astéroïde a été découvert au tout début des années 80 par un chercheur issu de l’Université d’Hawaï et il vient se ranger dans la catégorie des géocroiseurs et donc des corps potentiellement dangereux. Doté d’une période orbitale de 858 jours, il appartient au groupe d’astéroïdes Amor.

Simulateur astéroïdes

L’espace est en effet peuplé de nombreux astéroïdes se déplaçant à travers les galaxies. La plupart passent à des centaines de milliards de kilomètres de notre position et ils ne représentent donc aucun danger.

3122 Florence : un astéroïde pas comme les autres

Il arrive cependant que des astéroïdes évoluent à proximité de la Terre. Lorsque c’est le cas, les astronomes les assignent automatiquement à la catégorie des géocroiseurs et à leur programme de surveillance.

3122 Florence a cependant une particularité intéressante : sa taille.

Immense, il atteint en effet les 4,9 kilomètres de diamètre et il est donc un des plus gros géocroiseurs identifiés à ce jour.

Certains d’entre vous le savent, mais la dangerosité d’un astéroïde dépend essentiellement de sa taille. Les corps mesurant moins de dix mètres de diamètre n’ont effectivement aucune chance de franchir la barrière séparant notre monde de l’espace et ils se désintègrent ainsi totalement dans l’atmosphère de notre planète.

En revanche, les corps dotés d’un diamètre supérieur à ce seuil peuvent atteindre la surface de notre planète. Ensuite, tout dépend de leur taille.

Le corps passera à 7 millions de kilomètres de la Terre

Si 3122 Florence devait toucher notre monde, alors il anéantirait toute notre civilisation en un instant. Compte tenu de son diamètre, cet astéroïde serait en effet en mesure de provoquer un hiver d’impact.

Dans ce cas, la violence de l’impact aurait pour conséquence de projeter des tonnes de poussières et de cendres dans notre atmosphère, bloquant de ce fait les rayons de notre étoile. La température mondiale chuterait alors drastiquement et la plupart des espèces vivantes disparaîtraient.

Inutile de paniquer cependant, car nous n’avons absolument rien à craindre. Ce bolide passera en effet à plus de 7 millions de kilomètres de notre position et nous devrions donc nous en sortir sans la moindre égratignure.

Mots-clés astéroïdeespace