Un Australien poursuivi pour avoir stalké son ex… en utilisant sa voiture

Un Australien âgé de trente-huit ans est poursuivi pour avoir stalké son ancienne petite amie en s’appuyant sur sa voiture et sur un spyware installé sur son smartphone. L’homme a plaidé coupable.

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté. Si la multiplication des technologies de communication et leur démocratisation ont indéniablement du bon, elle peut également déboucher sur des abus graves en matière de confidentialité et de vie privée.

Le stalking a encore de beaux jours devant lui

Crédits Pixabay

C’est précisément ce que nous rappelle cette nouvelle affaire rapportée par un média australien.

Un homme a stalké son ancienne petite amie en utilisant sa voiture et son smartphone

Selon l’Australian Broadcasting Corporation, un homme à la trentaine bien entamée a en effet utilisé le véhicule de son ancienne petite amie pour surveiller ses déplacements.

Durant leur relation, ce dernier a en effet offert à sa compagne un véhicule de la marque Land Rover. Comme bon nombre de voitures de luxe, ce dernier était associé à un numéro unique. Utilisé avec l’application du constructeur, ce dernier a permis à l’homme de suivre tous les déplacements de sa compagne à distance et à son insu.

Loin d’en rester là, il a également pris soin d’installer un spyware sur le smartphone de son ex petite amie. Grâce à l’outil, dont le nom n’a pas été révélé par les autorités pour des raisons évidentes, il a été en mesure de lire ses messages, de consulter son journal d’appels et d’accéder à l’historique du GPS de son terminal.

La victime, de son côté, ne s’est pas rendu compte de quoi que ce soit. L’affaire a néanmoins pris une toute nouvelle tournure dernièrement lorsque l’homme s’est faufilé dans le domicile de son ancienne compagne pour l’observer alors qu’elle dormait. La femme s’est en effet réveillée.

Le tribunal rendra son verdict en décembre

Mais ce n’est que suite à la perte de son téléphone qu’elle a découvert le pot aux roses. En se connectant à distance à son terminal depuis son PC, elle a en effet découvert un log regroupant tous ses courriels.

Choquée par la découverte, la femme a ensuite appelé son père, avant de déposer plainte. L’homme n’a pas cherché à se défendre et il a reconnu les faits. Le tribunal rendra sa sentence en décembre.

Si cette histoire n’est pas sans rappeler le pitch de « You », la célèbre série de Netflix, elle nous permet une nouvelle fois de constater à quel point les technologies de communication peuvent être dangereuses lorsqu’elles sont mal utilisées. Elle n’est d’ailleurs pas sans rappeler cette autre affaire dans laquelle un fan a réussi à trouver l’adresse d’une célébrité nippone en s’appuyant sur les selfies publiés sur ses profils sociaux.

Mots-clés stalking